Affaires de 100 jours : l'UNC qualifie d’acharnement l'invitation lancée à Vital Kamerhe par le parquet Général près la Cour d’Appel de Kinshasa

Affaires de 100 jours : l'UNC qualifie d’acharnement l'invitation lancée à Vital Kamerhe par le parquet Général près  la Cour d’Appel de Kinshasa

C'est normalement le lundi 06 avril que le Directeur du Cabinet du Chef de l’État, Vital Kamerhe devrait répondre à l’invitation qui lui a été lancée le 03 avril par le Parquet Général près la Cour d'Appel de Kinshasa/Matete dans l'affaire de 100 jours.
À la suite de l’invitation et après avoir examiné les contours de la question, «l'UNC réaffirme son attachement à l'état de droit en RDC mais note que ladite invitation du Parquet est le point culminant de l'acharnement contre la personne de son Président national Vital Kamerhe ».

Selon l'UNC,  cette invitation est ''d'une grave légèreté'' pourour 4 raisons suivantes:

1. N'avoir pas eu égard au rang du directeur de cabinet du chef de l'État (rang de vice-premier ministre, NDLR),

2. L'adresse indiquée n'est pas la sienne,

3. L'invitation a été déposée à une adresse autre que celle reprise sur celle-ci,

4. L'invitation a été émise le 3 avril 2020 pour se présenter le 6 mars 2020.

Orel Bikandem

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir