Affaire Vincent Karega : le gouvernement congolais attend la réaction du Rwanda avant de lever ses mesures contraignantes

Affaire Vincent Karega : le gouvernement congolais attend la réaction du Rwanda avant de lever ses mesures contraignantes

Au Congo-Kinshasa, la prise des positions de l'ambassadeur rwandais, Vincent Karega continue à faire couler beaucoup d'ancres. Après sa deuxième sortie médiatique le week-end, le gouvernement congolais a vite réagi pour désapprouver ses prises de position. Sans dévoiler le fonds des échanges, Jolino Makelele, porte-parole du gouvernement Congolais a rappelé que Vincent Karega a été reçu par le Chef de l'Etat.

« Il y a des choses que je ne peux pas vous révéler », a-t-il annoncé, avant de poursuivre : . «La seule certitude est qu'il y a d'autres mesures qui seront prises en rapport avec ses prises de position que je peux pas dévoiler ».

Pour Jolino Makelele, la RDC attend que le Rwanda prenne des mesures contre Karega. Si cela n'est pas fait, le gouvernement congolais va, lui, lever ses options.

«Nous attendons des mesures que le gouvernement Rwandais prendra à l'égard de cet ambassadeur. Si nous constatons que cela n'est pas le cas, le président de la République et le gouvernement prendront leurs responsabilités à l'égard de ce représentant du président Rwandais qui, apparemment, dit autres choses que le gouvernement Rwandais nous a toujours dit », révèle-t-il.

Alors que plusieurs personnalités du pays exigent son expulsion, Jolino Makelele prévient qu'"aucune mesure de rétorsion n'est exclue pour l'instant. Mais, tout cela relève des secrets d'État et de la diplomatie. Je ne peux pas en parler pour l'instant. Toutes les hypothèses sont permises. Nous n'en excluons aucune. Et les mesures qui seront prises seront proportionnelles aux agissements de cet ambassadeur".

Orel Bikandem

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir