Sécurité - CIAP DDRC: Ouverture à Bukavu d'un atelier de consolidation des acquis de Murhesa

Sécurité - CIAP DDRC: Ouverture à Bukavu d'un atelier de consolidation des acquis de Murhesa

C'est le Gouverneur de Province Théo NGWABIDJE KASI qui a donné le coup d'envoi de ce séminaire qui réunit au centre Amani de Muhumba à Bukavu des représentants des groupes armés, représentants des communautés, acteurs de la société et autorités dans le cadre de la Commission interprovinciale d'appui au processus DDR communautaire, CIAP-DDRC. Durant 3 jours, ils vont effectuer le suivi des résolutions et engagements pris lors des assises dites de Murhesa 1 et Murhesa 2.

Il en ressort que les accords récemment signés ont été volontairement ou involontairement violés par les parties signataires car la population est toujours victime des tracasseries et affrontements. D'où le retour sur la table des pourparlers pour la cessation définitive des hostilités. Il est néanmoins à noter des avancées dans le processus de démobilisation fruit des récents séminaires notamment la reddition de 2 groupes armés actifs dans certains territoires de la Province du Sud-Kivu et qui seront les premiers bénéficiaires de la réinsertion communautaire.

Dans son mot d'ouverture, le Gouverneur de Province Théo NGWABIDJE KASI a de prime abord rendu des hommages les plus déférents au Président de la République, Chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi pour avoir fait de la restauration de la paix à l'Est du pays, une des priorités de son quinquennat. Il a ensuite salué sa volonté d'accompagner le Sud-Kivu dans la construction d'une paix durable.

Pour l'autorité provinciale ce séminaire du centre Amani constitue une occasion de capitaliser les acquis afin de produire des résultats attendus par la population seulement 24 heures après le message solennelle du Chef de l'État à la nation dans lequel il a démontré sa volonté totale de restaurer la paix. Une occasion pour le Chef de l'exécutif provincial d'interpeller les responsables des groupes armés à saisir cette opportunité que le Président de la République leur offre à travers le mécanisme Communautaire DDRC avant de lancer un dernier avertissement à ceux qui trainent encore les pas car a-t-il renchéri "les services de sécurité ne menageront aucun effort pour éradiquer les groupes armés jusque dans leur dernier retranchement car le moment de grâce tend vers la fin.

Le Coordonnateur provincial du CIAP-DDRC a pour sa part remercié le Gouverneur de Province pour son implication sans relâche pour la consolidation de la paix et la pacification de la Province du Sud-Kivu suivant la vision du commandant suprême des forces armées de la République.

MUSABA PROUST ET AMANI JOSEPH/CELLULE DE COMMUNICATION DU GOUVERNORAT

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir