Alerte : la RDC passe de 45 à 48 cas de Covid-19, les mesures se durcissent

Un élève réfléchissant sur ce qu'il doit faire devant une alternative

Dans deux semaines, Kinshasa a vu le nombre de ses cas de Covid-19 monter à une vitesse vertigineuse jusqu'à 48 cas, dernier bilan du mardi 24 mars. À cela s'ajoute trois morts et une personne guérie.

«Le nombre des cas de COVID19 est passé de 45 à 48. L'INRB vient de confirmer 3 nouveaux cas dont 2 infectés localement. Les investigations continuent pour le 3eme cas, nous ne savons pas encore s’il était infecté au Congo ou ailleurs », vient de publier le Ministre de la santé, Dr. Eteni Longondo, sur son compte Twitter.
Cette vitesse remarquable de nombre de cas a amené le gouvernement de la République à durcir ses mesures de restriction. C'est le Président de la République qui vient de l’annoncer sur les antennes de la Télévision Nationale.
Félix Antoine Tshisekedi est résolument engagé à doter le pays d'un Fonds National de Solidarité Contre le Coronavirus (FNSCC).
«Je lance un appel à la solidarité nationale de tous les opérateurs économiques ainsi que d’autres pays et organismes qui conduira à la mise en place d’un Fonds National de Solidarité Contre le Coronavirus (FNSCC) qui restera ouvert à tous les potentiels bienfaiteurs », a-t-il lancé tout en epinglant une batterie de mesures supplémentaires à celles qu'il avait annoncé le 18 mars dernier.
Il s’agit, entre autres, de :
1. L’ Interdiction de tous les voyages de Kinshasa vers les Provinces et des Provinces vers Kinshasa, afin de permettre le confinement de la Ville de Kinshasa, foyer de la pandémie.

2. L’interdiction de tous les vols des passagers dans les deux sens Kinshasa – Provinces, à l’exception des avions transportant du fret et dont les équipages seront soumis à un contrôle d’usage strict au départ comme à l’arrivée ;

3. L’interdiction de tous les mouvements migratoires, par les transports en commun, des bus, camions et autres véhicules de l’intérieur vers Kinshasa et de Kinshasa vers l’intérieur. Des barrières doivent être érigées par les Gouverneurs, et les équipages devront se soumettre au contrôle de rigueur en matière du Coronavirus ;

4. L’interdiction des tous les transports fluviaux des passagers de Kinshasa vers les Provinces et vice-versa.
Seuls les bateaux et les embarcations transportant les marchandises avec équipages et convoyeurs seront autorisés ;

5. La fermeture de toutes les frontières du pays aux passagers et à toute personne, sauf pour les camions, navires, avions cargos avec fret ;

6. L’obligation pour le Gouverneur de la Ville Province de Kinshasa d’instruire tous les Bourgmestres de chaque commune de la Ville d’éviter tout attroupement. Et de placer plusieurs points de lavage des mains avec désinfectant ou savon, surtout dans des agglomérations à grandes affluences où le manque d’eau et d’électricité est quasi permanent.

7. Mise en place d’un service minimum au sein du gouvernement et des institutions pour palier au confinement à leurs domiciles des autres agents de l’État.

Orel Bikandem

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir