Décès du juge président dans l’affaire Kamerhe : contradiction entre les sources policières et les proches de Raphaël Yanyi

Décès du juge président dans l’affaire Kamerhe : contradiction entre les sources policières et les proches de Raphaël Yanyi

Le président du Tribunal dans l'affaire Vital Kamerhe et consorts est décédé cette nuit au Centre Nganda de Kinshasa où il venait d'être admis. Selon des sources policières, «il était malade, il n'a pas été assassiné ». Le point de vue que rejette un proche de l’illustre disparu.  

« Il était bien portant. Il n’était pas du tout malade. Nous avons passé du temps ensemble ce mardi dans la journée où nous abordions plusieurs dossiers. A aucun moment il m’a semblé souffrir. Son décès est plus qu’étrange. Nous n’allons pas laisser passer cela », a affirmé un juge qui a requis l’anonymat à nos confrères de POLITICO.CD.

Orel Bikandem

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir