Kinshasa : Eugène Diomi Ndongala arrêté pour "viol présumé en flagrance sur mineure"

Kinshasa : Eugène Diomi Ndongala arrêté pour "viol présumé en flagrance sur mineure"

Le président du parti « Démocratie chrétienne », Eugène Diomi Ndongala a été arrêté ce samedi 17 juillet dans la matinée pour viol présumé en flagrance dans un hôtel de Kalembe Lembe à Kinshasa.
Selon des sources policières contatées par Radio Okapi, c'est à la suite d'une clameur publique que le commissariat de la police de Lingwala a été alertée.

Arrivée sur le lieu, la police l'a attrapé avec une fille de 14 ans.
En attendant d'être présenté à son juge naturel, Diomi Ndongala est présentement en garde à vue à la police du camp Lufungula.

Le président du parti politique "La Démocratie chrétienne" n'en est pas à son premier forfait. Il avait été arrêté et condamné pour la même infraction qu'il n'avait jamais reconnue sous Joseph Kabila, avant de bénéficier d'une grâce présidentielle du Chef de l'État Félix Tshisekedi.

Radio Okapi

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir