Justice : condamnation à perpétuité de deux kidnappeurs des agents de MSF!

Une jeep de MSF/Belgique en campagne en RDC. Photo: http://www.azg.be/blog/puc/

Le tribunal militaire de la garnison d’Uvira, siégeant au premier degré en matière pénale a condamné, mardi 09 mars, deux  bourreaux parmi les trois auteurs de kidnapping des agents de MSF-Hollande en avril dernier. 

"M’senua Muzaliwa et Kadhafi, non autrement identifié, ont écopé chacun d’une servitude pénale principale à perpétuité. Le 3e prévenu Baliyamwabo Cirimwami John a été acquitté, faute de preuves", annonce la Radio Okapi.

Le fait remonte à un certain jeudi 16 avril 2020 sur le tronçon routier entre Fizi-centre et la ville de Baraka. Le coordonnateur du projet de MSF-H, son assistant ainsi que leurs deux chauffeurs sont à bord d’un convoi de deux véhicules en provenance de Fizi-Centre.

Ils tombent dans une embuscade tendue par des hommes armés non autrement identifiés. Ils sont tout de suite dévalisés et emmenés dans la brousse et leurs véhicules abandonnés sur la route.

Une semaine plus tard, deux parmi les trois bandits à mains armés, y compris leur chef de bande, sont arrêtés par les FARDC, avec une arme AK 47 et des munitions de guerre. Le ministère public a retenu pour ce chef de bande, M’senua Muzaliwa, les infractions d’association de malfaiteurs, de détention illégale d’armes et munitions de guerre et d’enlèvement.

Ce prévenu ainsi que son coéquipier Kadhafi en fuite sont condamnés ce mardi à la servitude pénale à perpétuité, la peine la plus lourde pour les trois infractions. Le président du tribunal militaire, le major magistrat Alain Giongega, a lu cette condamnation devant une foule immense venue assister à l’audience. Les parties civiles et prévenues ont toutes été assistées par leurs conseils.

L’ONG MSF-Hollande avait décidé de se désengager de cette zone de Fizi, où elle apportait des soins de santé primaire gratuits aux populations vulnérables. Cette décision faisait suite à plusieurs cas d’insécurité ciblant son personnel.

Radio Okapi/Reveilcongo.net

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir