L'an 1 du gouvernement Ilunga: Jolinot Makelele se félicite de la justice congolais sous le régime Tshisekedi!

L'an 1 du gouvernement Ilunga: Jolinot Makelele se félicite de la justice congolais sous le régime Tshisekedi!

"La Justice est en train de retrouver ses lettres de noblesse dans notre pays avec l'avènement d'un État de droit, tel que consacré dans notre Constitution et affirme dorénavant son indépendance avec jalousie", se félicite le ministre de la Communication et Médias, porte-parole du gouvernement.

Dans une conférence de presse, à l'occasion de la première année du gouvernement Ilunga Ilunkamba, Jolinot Makelele  relève que "si hier, nous assistions à une justice du plus offrant et que les procès et les jugements se négociaient comme aux enchères, aujourd'hui l'appareil judiciaire de notre pays devient de plus en plus le bouclier de la société contre les antivaleurs et autres comportements déviants".

Il reconnaît tout de même que "tout n'est pas encore parfait dans sa pratique, toutefois, une lutte acharnée est désormais engagée contre la corruption, la concussion et la délinquance fiscale".

À ce titre, Il révèle justement, que "les compensations fantaisistes et autres exonérations fiscales et douanières injustifiées qui plombent nos finances publiques seront annulées, suivies des pénalités conséquentes à imposer aux bénéficiaires indus".

4 millions d'enfants scolarisés gratuitement

"Malgré la grave crise sanitaire et la situation sécuritaire à l’Est de la RDC, le gouvernement peut se féliciter des promesses réalisées dont la plus grande est la gratuité de l'Enseignement".

Le porte-parole du gouvernement de félicite du fait que "4 millions d'enfants ont été récupérés et ont retrouvé le chemin de l’école avec la gratuité de l'enseignement, 52.000 enseignants non payés depuis des lustres ont commencé à être rémunérés".

Sur le plan sanitaire, Jolino Makelele se réjouit de la prise en charge par le gouvernement Ilunkamba de la pandémie de Covid-19 parce qu'aujourd'hui, "le taux de guérison est d’environ 90% et le taux de létalité de 2,4%".

Au plan diplomatique, "la RDC est aujourd'hui de retour sur la scène internationale. Il n'est plus possible de parler de la RDC sans la RDC".

La politique n'était pas en reste. "Une année après, la Coalition FCC-CACH se consolide davantage et demeure unie sur les questions d'intérêt national, conformément à la vision du Chef de l'État".

Top Congo/Reveilcongo.net

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir