RDC-Mort des élèves à Masisi : Les voix s'élèvent!

Après la tuerie des élèves au Nord-Kivu suite aux affrontements entre l'armée et des miliciens, le Fonds de Nations-Unies pour l'enfance (UNICEF) se dit de plus en plus préoccupé. 

"L’UNICEF présente ses condoléances aux familles des enfants et condamne avec la plus grande fermeté cette attaque près d’un centre d’examen", lit-on dans le communiqué rendu public ce vendredi.

Pour cette agence des nations unies, "toutes les parties au conflit doivent protéger les écoles et assurer la sécurité des enfants conformément au droit international".

La Présidence de la République n'est pas restée silencieuse face à ce désastre. Félix Tshisekedi dit avoir appris avec consternation la tuerie à Masisi, au Nord-Kivu, des élèves qui s'apprêtaient à affronter les épreuves du Test National de Fin d'Études Primaires (TENAFEP).

Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo présente, par ailleurs, ses condoléances aux familles éprouvées et rassure de son engagement à tout mètre en œuvre pour en finir avec ces actes ignobles.

Le Ministère de l’EPST condamne avec véhémence cet acte ignoble et demande que justice soit faite pour punir les auteurs de cette barbarie.

En rappel, c'est le jeudi 27 août que L'incident s'est produit dans un centre de passation du TENAFEP de Masisi, où, à la suite des affrontements entre l'armée et les rebelles, plus ou moins élèves finalistes du primaire ont été tués se suite de cet affrontement.

PEM

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir