Kinshasa : le Gouverneur de la ville a levé la mesure limitant le nombre de passagers dans le transport en commun

Le transport en commun à kinshasa

Le Ministre provincial des Transports, Honoré Mbokoso a annoncé la levée de la mesure limitant le nombre de passagers dans le transport en commun, telle qu'indiquée dans l’arrêté n° 229, Signé par le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila.

Honoré Mbokoso souligne, par ailleurs, que « le nombre de passagers doit correspondre au nombre de sièges » et d’ajouter: « à bord du véhicule, tous les passagers sont obligés de porter un masque ».

A cet effet, « chaque chauffeur doit afficher l’itinéraire et la grille tarifaire », d’après le Ministre provincial des Transports qui prévient que « les fourrières sont ouvertes. Si on arrête quelqu’un, il doit exiger sa quittance. Il ne faut pas payer de n’importe quelle manière ».
Il prévient même « que personne ne m’appelle, criant à la tracasserie. On m’appelle souvent et j’interviens », en ajoutant qu’en plus de ce qui se fait déjà, « il y aura aussi des dépanneuses pour tracter les véhicules à la fourrière ».

Il y a lieu de signaler que la limitation de nombre de passagers dans le transport en commun faisait partie des mesures prises par les autorités urbaines pour limiter le nombre de contamination au coronavirus.

Blanchard Ndjoli

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir