RDC/Covid-19 : L’OIM soutient les autorités congolaises dans leurs efforts de prévention et de contrôle

RDC/Covid-19 : L’OIM  soutient les autorités congolaises dans leurs efforts de prévention et de contrôle

La Mission de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) apporte une assistance technique au Programme Nationale de l’Hygiène aux Frontières (PNHF) et la Police Nationale Congolaise (PNC) en appuyant les mesures mises en place par les autorités du pays dans le cadre de la prévention et de contrôle du COVID- 19.

Ci-dessous, prenez connaissance de son communiqué de presse du 06 avril 2020

COMMUNIQUE DE PRESSE

L’OIM soutient les autorités congolaises dans leurs efforts de prévention et de contrôle du COVID-19 à Kinshasa.

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) apporte une assistance technique au Programme Nationale de l’Hygiène aux Frontières (PNHF) et la Police Nationale Congolaise (PNC) en appuyant les mesures mises en place par les autorités du pays dans le cadre de la prévention et de contrôle du COVID- 19.

Des kits de protection personnelle, composés de masques et paires de gants, ont été mis à la disposition des agents du PNHF, de la DGM et de la PNC, affectés aux 25 Points d’entrée et Points de contrôle sanitaire mises en place dans la ville de Kinshasa pour freiner la propagation de la pandémie.

L’OIM a également facilité l’installation et l’équipement de 63 points de lavage des mains dans le but de renforcer la prévention du COVID-19 à Kinshasa.

De plus, des thermoflash pour la prise de température de voyageurs, des pulvérisateurs pour la désinfection des bâtiments administratifs, et des tentes pour servir d’abris dans des points de contrôle sanitaire stratégiques ont été remis au Programme National de l’Hygiène aux Frontières. Des tablettes ont également été données pour faciliter le suivi des contacts et des personnes à risque.

A ce jour, la RDC compte 161 cas de Covid-19 confirmés, incluant 18 décès. La ville de Kinshasa rassemble le plus grand nombre de cas avec environ 95 % des malades enregistrés (OMS, 5 avril 2020).

C’est depuis le 10 mars qu’un premier cas confirmé de coronavirus a été diagnostiqué à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo.

Depuis, le nombre des personnes atteintes du COVID-19 continue d’augmenter, poussant les autorités à décréter l'état d'urgence sanitaire dans le pays et d’isoler Kinshasa des autres provinces. Ce lundi 6 avril, la commune de Gombe est mise en quarantaine pour 14 jours sur décision des autorités provinciales de Kinshasa. Ce quartier de Kinshasa, servant comme siège politique, diplomatique et économique de la ville, est considéré comme "l’épicentre de l’épidémie" dans le pays.

L’OIM compte mettre son expertise et les leçons apprises de la réponse à la MVE pour apporter son appui à la lutte contre cette pandémie COVID-19. A ce propos, pour la seule journée du lundi 6 avril, 11940 voyageurs ont été dépistés aux Points de contrôlés installés dans la ville grâce à l’appui de l’OIM et 3 alertes signalées à la Division provinciale de la Santé.

L’OIM saisit l’occasion pour lancer un appel pour la mobilisation des fonds nécessaires pour maintenir son appui au Gouvernement de la RDC. L’OIM a besoin d’environ 15 millions de dollars américains pour maintenir ses activités dans le cadre de la lutte contre la pandémie de COVID-19 en RDC.

Service de communication

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir