Kinshasa/baisse de taux de change : les Kinois dansent!

Kinshasa/baisse de taux de change : les kinois dansent!

La chute vertigineuse de dollar américain sur le marché de change est une bonne nouvelle pour les uns, et une mauvaise, pour les autres congolais, notamment les kinois. Dans presque toutes les villes de la RD Congo, il s’observe cette baisse.

Selon un constat effectué par les fins limiers de Réveilcongo.net, ce lundi 03 août 2020, un dollar américain se change à 1.600 Francs Congolais (FC) dans certains endroits et 1700 FC, dans d'autres. Pour des raisons inavouées, les cambistes, en général, se réservent les droits d’afficher le taux  du jour sur leurs panneaux. Étonnant, tout se négocie oralement.

Sur la place Victoire, croisé par un journaliste, Mr Barzak Wamu, fonctionnaire de son état, a exprimé son contentement : « On nous paye la base à 197.000 FC. Comme le dollar chute à 1700 FC, je bénéficierai de mon salaire. Ça, c’est un acquis ».

Au contraire, une femme commerçante qui a requis l’anonymat ne tolère pas du tout ce changement brusque de dollar. Sa raison principale est la suivante : «Hier, dimanche, j’ai fait une provision de mes sacs de ciments à 220.000 FC équivalent de 100 dollars. Aujourd’hui, le dollar baisse, c’est moi qui suis la perdante », déplore-t-il.

La Banque Centrale du Congo est intervienue sur le marché des changes pour augmenter l’offre des devises. Les inspecteurs du ministère de l’économie étaient attendus ce lundi pour sauver les meubles.

Selon Jean Louis Kayembe, Directeur général de la Banque Centrale du Congo, quelues mesures visant à renforcer l’appréciation du Franc Congolais ont été prises par la banque centrale depuis une semaine. Voilà qui justifie la baisse sensible du prix de dollars.

Il soutient qu'il s’agit du retrait quantitatif des billets des Francs en échange d’une quantité suffisante de dollars injectés sur le marché qui a produit le mouvement de spéculation qui du reste est réel.

Aubin Kandembi

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir