Multiplier vite son argent aujourd’hui : voici le piège à éviter !

Multiplier vite son argent aujourd’hui : voici le piège à éviter !

Dans tous les quartiers du Congo-Kinshasa on en parle. Les gens se précipitent pour ouvrir des comptes grâce aux smartphones. Les Congolais sont plus que jamais déterminés à bâtir des richesses par la cryptomonnaie ou un investissement en ligne, un système en vogue à Kinshasa et dans les restes de provinces. L'on veut vite s'enrichir sans trop d'acrobaties , voire les souffrances qu'on peut endurer sur le pèlerinage de tout grand. Tel est le besoin impérieux, si pas de tous, du moins d'une brochette de citoyens qui ravitaillent les bureaux des sociétés de la cryptomonnaie.

Si et seulement si l’avertissement du collectif contre la vie chère et la défense des droits de l'homme s’avère vrai quant à ce, il serait plus qu’urgent d’élever haut la cervelle afin d'éviter toute perte financière vertigineuse.

Dans une déclaration faite à la presse mercredi 30 septembre à Kinshasa, le président de ce collectif, Jean-Pierre Kayembe a rappelé à l’Etat Congolais son devoir de protéger les investissements des Congolais.

Jean-Pierre Kayembe a également dénoncé le fait que ces sociétés fonctionnent illégalement en RDC sans une loi qui régit ce système, avec la possibilité de disparaitre à tout moment, avec des sommes colossales des clients, du fait de l’absence de fiabilité et de fonds de garanties.

Après le nombre de crises qui frappent déjà le pays, les congolais devraient justement faire preuve de vigilance. En investissant à la cryptomonnaie, ils doivent s'attendre à deux résultats majeurs : perdre leur argent ou gagner plus.

En vue de garantir les citoyens congolais, apprend-t-on, il revient au gouvernement d'obliger ces sociétés de se mettre en ordre avec l'État congolais et de prôner la transparence dans leur comptabilité. 

Aubin Kandembi

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir