Déguerpissement de Ngoyi Kasanji : Gabriel Mokia promet de livrer la vraie version !

Déguerpissement de Ngoyi Kasanji : Gabriel Mokia promet de livrer la vraie version !

Le Député National, Alphonse Ngoyi Kasanji a été déguerpi le lundi 17 août 2020 de la maison qui était en disputes avec Gabriel Mokia.

«Je suis expulsé de ma maison que j'ai achetée régulièrement depuis 2013 auprès (de celui) qui l'a acquise depuis 2001 sans aucun dossier judiciaire avec qui que ce soit", a-t-il alerté. 

D’après lui, "les policiers ont débarqué ce matin sans aucune notification. Ils me brandissent une photocopie libre du Tribunal de Grande instance leur autorisant le deguerpissement".

Alphonse Ngoyi Kasanji dénonce un règlement des comptes : « C'est un règlement des comptes politiques, cette maison m'appartient. C'est moi qui l'ai construite ».

«Sur la même concession numéro SU 104 avec le gouverneur de la banque centrale,on ne m’expulse que moi Ngoyi Kasanji Alphonse avec une brutalité extrême ,voilà la raison de tous les changements brutaux observés », déplore-t-il.

Alors que le Député du Front Commun pour le Congo croit fermement que la bataille judiciaire n'est pas perdue, « Je n'ai pas perdu une bataille judiciaire. J'ai tous mes documents en ordre. J'ai le certificat d'enregistrement inattaquable qui date de 2013. Le propriétaire auprès de qui j'ai acheté la parcelle en détenait depuis 2001 inattaquable aussi », Gabriel Mokia, Président du Mouvement des Démocrates Congolais (MDCO), «plusieurs fois incarcéré pour son combat de l’avènement de la démocratie RD Congolaise», a promis de livrer la vraie version dans les heures qui suivent.

Toutefois, l’opinion se souviendra que le 22 octobre 2019, Gabriel Mokia, qui revendiquait aussi cette propriété avait rappelé sur TOP CONGO FM, avoir "acheté cette maison en 1996 au Tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe à la vente publique" avant qu'elle lui soit "ravie en 1999 par les ministres qui sont venus de la rébellion".

Il prévenait donc que « Ngoy Kasandji sera déguerpi ».
Qui dit mieux ?

Orel Bikandem

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir