Fayulu à une question sur Tshisekedi : «J’ai pardonné, je suis dans l’avenir»

Martin Fayulu, l’une des figures de proue de la Coalition LAMUKA et candidat malheureux à la présidentielle de 2018 a, dans une interview accordée à la presse et diffusée largement sur les réseaux sociaux, révélé qu’il a pardonné à tout le monde et voit dans l’avenir. En claire, il répondait à la question sur sa réconciliation avec le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

En effet, le journaliste lui a demandé : «…puisque tout le temps, il y a des divisions parmi les congolais. Vous n’avez cessé de le répéter que Félix Tshisekedi est votre frère. Nous avons d’ailleurs les affinités que vous aviez eues avec lui. Selon vous, à quel prix peut-on parvenir à cette réconciliation nationale, une véritable réconciliation, pas de façade ? C’est vrai qu’il peut avoir des forums… ».

A Martin Fayulu de répondre qu’il y a un seul prix. Recourant à l’expérience des Sud-Africains, il a précisé qu’il faut trois impératifs, à savoir : la Vérité, la Justice et la Réconciliation.

« Je n’ai pas de rancœur, je n’ai pas de souci. Le pardon, je l’ai accordé à tout le monde, c’est pourquoi je fais des propositions », a-t-il avancé.

Cette interview intervient au moment où le PPRD, par la bouche de Ferdinand Kambere, Secrétaire Permanent Adjoint du PPRD, suspecte le retour du plan de Genève et le rapprochement de l'UDPS à la coalition LAMUKA.

« J’ai’ l’impression qu'il y a un autre plan derrière (les prises de position de l'UDPS qui appelle à une marche ce jeudi contre Ronsard Malonda). C'est le plan de Genève qui est en train de revenir. On veut bloquer le pays », a-t-il indiqué sur une station radio émettant à Kinshasa.

Orel Bikandem

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir