Fizi, Mwenga, Itombwe et Uvira: Kankonde salue les recommandations du Dialogue inter-communautaire pour la paix et la sécurité!

Fizi, Mwenga, Itombwe et Uvira: Kankonde salue les recommandations du Dialogue inter-communautaire pour la paix et la sécurité!

Sous le haut patronage du Chef de l'Etat, Felix Antoine Tshisekedi ,le ministère de l'intérieur en collaboration avec l'interpeace et les partenaires, ont organisé à Kinshasa-Gombe, le 29 mars dernier, le dialogue inter communautaire pour la paix, la sécurité et le développement dans les hauts plateaux de Fizi, Uvira, Mwenga et Itombwe. Les travaux se sont clôturés le mercredi 31 mars sur une note de satisfaction du Vice Premier ministre en charge de l'intérieur, sécurité et affaires coutumières Gilbert Kankonde Malamba qui a clôturé solennellement ce forum.

Venus de la province de sud kivu , les Babembe ,Babuyu,Bafuliru,Banyamulenge,Banyindu ,Barundi et Bavira en particulier ont, devant le vice premier ministre en charge de l'interieur et sécurité, le ministre de la défense nationale,le chef de la maison civile du chef de l'État ,les membres du conseil supérieur à la défense ,le représentant d'interpeace en RDC , les élus provinciaux de sud Kivu, les ministres provinciaux ,la responsable en chef du STAREC du sud Kivu ,les admnistrateurs des territoires d'uvira,de Fizi ,et de Mwenga, privilégié le langage africain de la paix en vue de conjurer les demons de conflits entre communautés pourtant issues d'un même coin du pays.

Plusieurs recommandations ont été formulées par les participants selon leurs catégories. Mais de manière générale, il faut retenir, selon le communiqué final lu par le chef de la maison civile du Chef de l'État , Bruno Mateyo, l'amélioration de la gouvernance locale,l'amélioration de la qualité des rapports entre les communautés en vue de réduire des groupes armés actifs dans la région. Ceci aurait pour impact, la paix et la sécurité tant souhaités, gage de tout développement. Ici, il faut noter que les recommandations de l'ambassade de Grande Bretagne, des confessions religieuses et de l'ONG Interpeace ont rajouté du sel à la sauce.

Prenant la parole, le vice premier ministre en charge de l'intérieur sécurité et affaires coutumières Gilbert Kankonde Malamba a, au nom du Président de la république , exprimé sa satisfaction des resultats de travaux.

«J'ai le sentiment de me retrouver encore une fois devant cette assemblée des délégués des communautés en provenance de la partie australe de la province du sud Kivu ,"plaine de Ruzizi ,hauts plateaux de Fizi ,de Mwenga en secteur d'itombwe et d'uvira pour recevoir. Les résultats de leurs réflexions de trois jours de travail intenses,.les conclusions présentées par le modérateur des assisses dont je salue le sacrifice, l'abnégation et l'humilité constituent une preuve irréfutable de votre engagement et de votre détermination à œuvrer pour le rétablissement de la paix dans vos milieux de vie marqués par une insécurité grandissante » a dit le patron de l'intérieur et sécurité.

Gilbert Kankonde voit dans l'oeuvre le fondement d'un mur indestructible.

«Je demande à l'assistance de vous applaudir car vous venez de franchir un grand pas en posant le fondement d'un édifice dont l'élévation des murs ,la pose de la toiture et la finition requièrent la mise en place d'un nouveau partenariat ,d'une nouvelle synergie qui mobilise les communautés jadis en conflits ,vous allez poursuivre le vivre- ensemble en véritables frères et soeurs ,partenaires dans une dynamique de construction de la paix durable . il s'agit là d'un changement de rôle et de statut extraordinaire qui relève de la puissance de Dieu»

Pour certains participants, le cas de ,l'honorable Nyarugabo commentant les travaux a notamment souligné que ce énième dialogue, sur la paix et la sécurité a sa particularité, le fait qu'il se déroule à Kinshasa, siège des institutions. Mais à l'en croire, ce sont les mêmes questions qui ont été remises à la surface au cours de ces assises inter communautaires. Ce qui fonde la foi de cet élu du peuple sur l'application des résolutions produites. Il estime que,l'État doit traquer les groupes armés étrangers et les bouter hors du territoire national et réinsérer les rebelles qui vont laisser les groupes armés locaux et revenir à la raison.

De ce qui précède, retenons que la volonté de vivre en commun constitue l'élément principal à exploiter pour mettre un terme à l'insécurité qui écume la partie Est du pays.

Nancy Ekofo

 ______

AVANTAGES DE VOUS ABONNER À NOTRE CHAÎNE YOUTUBE D'ÉVEIL : VOUS AUREZ ACCÈS À L'EXCESSIVITE DE NOS PROGRAMMES : CONSEILS ET CITATIONS, COUPLES ET MARIAGE, RÉVEIL PLUS, NE FAITES PAS ÇA CHEZ VOUS, SEXUALITÉ, DOCUMENTAIRE, FORMATION. OSEZ LE FAIRE :👇👇👇

https://youtube.com/channel/UCXG5haXc8npeZvg5F5xoaEA

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir