VOTRE ANNONCE ICI - Appelez le +243858420774

Pasteur Jeancy Manzambi s'oppose à la chanson « NINI TOSALI TE », et en appelle la jeunesse à plus de responsabilité !

images/jeancy_manzambi.jpeg

Après une analyse poussée à la lumière des réalités socio-politiques Rd congolaises et des prescrits bibliques, le Révérend Pasteur Jeancy Manzambi,vient de livrer le son de cloche sur la chanson « Nini Tosali te /Que n'avons-nous pas fait» du Groupe Mouvement Populaire pour la Révolution « MPR » qui défraie chronique en République démocratique du Congo (RDC).

À son avis, les congolais, en général, et, les croyants, en particulier, ne doivent pas soutenir ce tube, moins encore l'entonner dans leurs lèvres. En effet, cet homme de Dieu évoque plusieurs raisons qui soutiennent le rejet dudit morceau. D'abord, c'est une chanson qui est en déphasage avec les réalités actuelles que traverse la République. « Je n’accepte pas que les chrétiens, les compatriotes congolais puissent entonner cette chanson. Franchement, bibliquement parlant, c’est hors sujet. Se délier des chaînes sataniques n'a rien à voir avec la vie sociale. Il faut placer les choses dans leur contexte. Tu peux couper le lien mais si tu ne travailles pas comment tu iras de l'avant ? Tu peux couper des liens mais si tu vis dans la paresse tu ne progresserais jamais…tu peux couper des liens mais si tu n’étudies comme il se doit tu n'aurais pas de bonnes opportunités…l'argent ne tomberait pas du ciel… », a-t-il recadré.

Il soutient, par ailleurs, qu’applaudir cette œuvre serait de l’ingratitude à l’égard du Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui du reste, depuis son arrivée à la magistrature suprême, se bat de fond encombre pour offrir aux congolais une vie meilleure, aux standards d'un pays potentiellement riche. A titre illustratif, il a cité une litanie de grandes réalisation du régime Tshisekedi, entre autres, la construction des routes secondaires et ponts dans certains coins du pays ; création de l’académie militaire et de la Police ; la construction des sauts-de-mouton, etc.

« Félix Tshisekedi a fait cinq saut-de-mouton déjà mis à la disposition de la population. Auparavant, il fallait mettre 3 à 4 heures du temps pour atteindre l’aéroport international de Ndjili, mais aujourd’hui l’on peut y arriver à moins de 45 minutes. Sous Félix Tshisekedi, le prix du passeport est rabaissé à 99 dollars américains. La gratuité de l’enseignement primaire est effective, nonobstant les premiers obstacles que le gouvernement tente de contourner », explique-t-il.

Aussi, Jeancy Manzambi, encourage-t-il chacun à concilier la prière avec le travail. Ce qui revient à dire que « si les gens ont bel et bien coupé différents liens spirituels, ils doivent regarder maintenant du côté de la vie sociale. Ils doivent, pour cela, persister, continuer à lutter jusqu’à l’obtention des résultats probants... Même les écritures saintes nous recommandent de prier sans cesse ». Il estime tout de même que la jeunesse devrait plutôt se plaindre auprès des régimes passés car le Président Tshisekedi mène à bien son mandat il a pu réaliser en deux ans et demi ce que le régime passé n'a pas fait. Il exhorte, pour cela, la jeunesse à plus de responsabilité afin de prendre à bras-le-corps son avenir.

Aubin Kandembi

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Image

Réveil Congo est un projet éditorial d'Anticipation ayant l'ambition de participer à l'éveil des consciences et au changement des mentalités en République Démocratique du Congo.