Pétition contre le Bureau actuel de l'AN : Muhindo Nzangi dévoile que la requalification de la majorité parlementaire est effective!

Pétition contre le Bureau actuel de l'AN : Muhindo Nzangi dévoile que la requalification de la majorité parlementaire est effective!

Le député national Muhindo Nzangi annonce la fin probable de l'actuelle majorité parlementaire, comprenant les têtes du Front Commun pour le Congo (FCC) , la plateforme politique qui soutient Joseph Kabila.  À l'en croire, à très bientôt, d'ailleurs dans si peu de temps, la requalification de la majorité parlementaire sera effective. Les carotte sont déjà cuites. Plus des 250 députés ont signé la pétition qui va renverser le bureau de Jeanine Mabunda.

«J'ai le plaisir et le privilège d'annoncer au peuple congolais que la pétition initiée par les députés nationaux contre le bureau de l'Assemblée nationale dirigé par l'honorable Jeanine Mabunda Lioko a dépassé les 250 signatures. Elle va être déposée dans quelques matins au bureau de l'Assemblée nationale », a dit mercredi le député national Muhindo Nzangi.

Ces signatures vont, à l'en croire, donner quitus à la requalification de la majorité au niveau du parlement. À ce stade, il appelle le Chef de l'État à tenir cet aspect en compte dans son discours très attendu. À l'en croire, la majorité parlementaire est maintenant constituée des députés de LAMUKA et du CACH. Ce qui dégage un contraste d'après les propos tenus par le FCC en début de la semaine, selon lesquels la plateforme politique de Joseph Kabila détient encore la majorité parlementaire.

« Je voulais dire que la majorité absolue des députés qui composent l'Assemblée nationale a retiré sa confiance au bureau de l'Assemblée nationale par conséquent la requalification de la majorité au niveau du parlement est effective.Il est donc possible pour le chef de l'Etat aujourd'hui de tenir compte de cette dynamique interne à l'Assemblée nationale constituée des députés de Lamuka, des députés de CACH, et certains autres députés de plusieurs groupes parlementaires du FCC pour désigner l'informateur qui pourra identifier de manière formelle cette majorité au niveau de l'assemblée nationale », a-t-il précisé.

Orel Bikandem

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir