RDC : le FCC se dit ouvert aux discussions démocratiques sur des questions d'intérêt national comme les réformes électorales

RDC : le FCC se dit ouvert aux discussions démocratiques sur des questions d'intérêt national comme les réformes électorales

Dans un communiqué rendu public ce vendredi 31 juillet 2020, la Conférence des présidents du Front Commun pour le Congo (FCC) se dit ouverte aux discussions démocratiques sur les questions d'intérêt national comme les réformes électorales.

Cependant, le FCC note que tout débat ayant trait aux réformes électorales doit se dérouler dans un cadre institutionnel.

"Par ailleurs, tout en restant ouverte aux débats démocratiques sur les questions d'intérêt national, la Conférence des présidents du FCC estime, s'agissant de différentes démarches en cours, que tout débat ayant trait aux réformes électorales, doit se dérouler dans le cadre institutionnel, conformément à la constitution et aux lois de la République", fait savoir le FCC.

Et d'ajouter : "Dans ce cadre, le FCC promet d'y participer activement et positivement, au cours des sessions parlementaires futures, mais n'entend pas soutenir les initiatives qui pourraient avoir pour conséquences de retarder l'organisation des élections prévues en 2023".

Depuis le 11 juillet dernier, un groupe de 13 personnalités politiques et de la société civile mène des concertations pour obtenir un consensus autour des réformes électorales en perspectives des élections de 2023.

Ce groupe composé notamment de députés nationaux de toutes tendances confondues, souligne que cette initiative n'est nullement à confondre avec l'organisation d'un dialogue.

PEM

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir