VOTRE ANNONCE ICI - Appelez le +243858420774

RDC : le Front Uni des Patriotes dénonce la marginalisation au sein de la cellule de crise du FCC !

Screenshot 20211107 153956

Dans un entretien à bâtons rompus avec la Rédaction du Magazine REVEILCONGO.NET, le Président de la plateforme politique le Front Uni des Patriotes et Secrétaire Général du Pati Communiste Congolais, Sylvère Boswa Isekombe, est absolument pour l’éclatement de la cellule de crise du Front Commun pour le Congo, instituée par l’ancien président de la République, Joseph Kabila, autorité morale de ce regroupement politique.

Sylvère Boswa condamne, en effet, la versatilité politique que font preuve certaines têtes de ladite cellule en manigançant pour occuper des postes au sein de l'Union Sacrée. Il révèle qu'un club de politiques au sein de la même cellule a tenté d’envoyer une liste de trois délégués à la Commission Électorale Nationalement Indépendante (CENI) sans toutefois en informer d'autres regroupements.

Dans sa fougue, le Front Uni des Patriotes annonce que Raymond Tshibanda et consorts vont répondre de leurs actes devant la justice pour avoir exclu une catégorie de regroupements et Partis politiques au sein de la cellule de crise du FCC.

« La commission de crise du FCC n'est nullement un organe statutaire du FCC, la coordination étant suspendue ,l'exclusion des regroupements ou parti politique est une violation de l'article 17 de la loi No.04/002du…la décision d'un club d’amis sera rejetée par le Vice-premier ministre de l’intérieur. Tshibanda et ses amis vont répondre devant le tribunal pour atteinte aux intérêts de nos partis. Une décision contraire à la constitution, à l'ordre public ,et aux lois nationales et internationales sera vite annulée car la RDC n'est pas un pays sans loi pour envoyer des candidats à la CENI », avertit Sylvère Boswa Isekombe.

À lui de poursuivre : « Une décision Tshibanda et ses amis en violation de la constitution, aux lois ,aux règlements de la république, de l'ordre public et aux bonnes mœurs. La RDC n'est pas un pays sans loi ,ils seront condamnés pour violation intentionnelle des lois, du banditisme politique. L'époque du MPR avec l'idéologie kanga monoko est dépassée, vous ne pouvez pas violer les lois et les intérêts des partis politiques et de sortir sans condamnation. Tshibanda se Trompe du temps et de l'époque ».

Dans une déclaration rendue publique le lundi, un groupe des responsables du FCC, membre de la Conférence des présidents indique avoir retiré sa confiance en la cellule de crise, en vue de mettre fin à l’anarchie ainsi que la liquidation de ce regroupement par les personnes désignées sans rendre compte de leur travail 11 mois après.

“Les mêmes camarades “caciques” qui étaient à la base de la débâcle de la famille politique, continuent à se servir irrégulièrement et unilatéralement du label collectif (FCC) pour des fins personnelles et égoïstes, abusant ainsi de la confiance de l’Autorité Morale et des autres camarades membres. Ils négocient en coulisse avec l’Union Sacrée pour placer encore leurs poulains à la CENI”, lit-on dans la déclaration.

Reveilcongo.net

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Image

Réveil Congo est un projet éditorial d'Anticipation ayant l'ambition de participer à l'éveil des consciences et au changement des mentalités en République Démocratique du Congo.