Progression significative du Covid-19 en RDC : 513 cas enregistrés en une semaine

Jean Jacques Muyembe

La RDC a connu une progression significative de l’épidémie de Covid-19 au cours de la semaine du 11 au 17 mai 2020 avec 513 nouveaux cas notifiés sur les 1.513 enregistrés depuis le début de l’épidémie le 10 mars 2020, indiquent les statistiques du Secrétariat technique du Comité multisectoriel de la riposte à la Covid-19 compilées par l’ACP.  

Sur les 513  nouveaux cas notifiés du 11 au 17 mai, 468 l’ont été à Kinshasa, 37 au Kongo Central, 7 au Nord-Kivu et 1 dans le Haut-Katanga. Au cours de la semaine précédente, soit du 04 au 10 mai 2020, la RDC avait notifié 343 nouveaux cas.

L’épidémie de Covid-19 continue donc à progresser en RDC. Du 11 au 17 mai 2020, la RDC a aussi enregistré 131 guérisons et 20 décès. C’est le plus grand nombre de guérisons et le plus grand nombre de décès enregistrés en une seule semaine depuis le début de l’épidémie.

On constate que le nombre de cas augmente sensiblement alors le nombre d’échantillons testés par jour n’a pas du tout augmenté. Il varie entre 150 et 300 personnes testées quotidiennement.

 Il s’agit là d’un dépistage sélectif qui cible particulièrement les personnes qui ont été en contact avec les malades testés positifs Covid-19. L’existence d’un seul centre de dépistage de la Covid-19 situé à l’Institut National de Recherche Biomédicale (INRB) à Kinshasa dans un pays de 2.345.000 km² avec une population estimée à 80 millions de personnes constitue un obstacle sérieux à la lutte contre cette pandémie.

On voit la difficulté qu’il y a de prélever les échantillons des cas suspects à 2.000 km de Kinshasa et de les acheminer à l’INRB. Il faudra attendre 6 à 10 jours pour obtenir les résultats dans un pays où les trafics aériens réguliers sont suspendus pour empêcher la propagation de la Covid-19. 

ACP/Kayu

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir