RDC/Covid-19 : 4 Parlementaires plaident pour le droit des locataires, employés et des clients

Claude André Lubaya

Dans un communiqué signé par le collectif de 4 Parlementaires, dont Lubaya, Munubo, Muyumba et Muyaya, ils demandent au gouvernement de veiller sur les relations entre bailleurs et locataires, créanciers et clients, employeurs et employés.

«Nous exhortons vivement le gouvernement à prendre la situation en main de manière effective et à engager de façon coordonnée et lisible, des actions de nature à rendre opérationnelles, les mesures édictées par le Président de la République  lors de ses deux messages à la nation », indique André Lubaya.  

Et Juvénal Munubo d’appuyer : "Nous invitons le gouvernement à s'assurer de l'indulgence des bailleurs face aux locataires et autres fournisseurs des divers services y compris les créanciers à l'égard de leur clientèle en cette période difficile".

Ci-dessous l’intégralité de ce troisième communiqué axé sur le coronavirus.

Gouvernance de la crise sanitaire liée à la pandémie du coronavirus

Déclaration

72 heures après la proclamation de l’Etat  d’urgence par le président de la république, nous constatons un déficit d’appropriation par le gouvernement, dans la mise en œuvre des mesures consécutives à cette situation exceptionnelle qui a pourtant des implications politiques, économiques et sociales.

Nous exhortons vivement le gouvernement à prendre la situation en main de manière effective et à engager de façon coordonnée et lisible, des actions de nature à rendre opérationnelles, les mesures édictées par le Président de la République lors de ses deux  messages à la nation.

Nous attirons  particulièrement l’attention des acteurs clés de la riposte au sein du gouvernement et les rappelons à leurs responsabilités, en l’occurrence le Premier Ministre, le Ministre de l’intérieur, de la Défense, de Finances, de la Santé publique, de l’Economie, de la Communication, des PTT, de l’Action humanitaire pour faire montre, dans les limites de leurs prérogatives, d’imagination  et de réactivité dans la mise  en œuvre de la riposte.

Nous souhaitons relayer au gouvernement les préoccupations sociales de la  population face à la crise globale engendrée par la pandémie du Coronavirus et portant essentiellement sur sa réponse en matière économique, sociale et humanitaire. La population a l’impression que le gouvernement lui fait porter toute la charge de la crise et elle en est inquiète. Pour ce faire, nous invitons le gouvernement à agir avec empathie et empressement pour atténuer l’angoisse sociale déjà certaine en s’assurant notamment :

- De la stabilité de la baisse des prix des biens de premiers nécessités en faisant usage de fermeté face à l’inflation galopante et à la spéculation ;

-De la nécessité de mobiliser localement et auprès des personnes de bonne volonté, une aide alimentaire substantielle en faveur des plus démunis ;

-  De l’accès à l’eau potable et à l’électricité ainsi que l’allègement des coûts et conditions de leur consommation au mieux, une prise en charge totale des factures y relatives pendant cette période ;

-De l’indulgence des bailleurs face aux locataires, des autres fournisseurs de divers services y compris les créanciers à l’égard de leur clientèle en cette période difficile ;

-Que l’état d’urgence ne viole les droits fondamentaux prévus à l’article 61 de la  constitution notamment le droit à la légalité des infractions et des peines, à la défense et à l’interdiction de l’emprisonnement pour dettes ; de même de veiller à ce que la police fasse preuve de professionnalisme :

- De l’impératif de revoir à la baisse les tarifs des communications téléphoniques et l’internet ;      

-De la mise en place rapide d’un fonds de solidarité permettant à toutes les personnes de bonne volonté de contribuer pour soutenir les démunis

Nous attirons enfin l’attention du gouvernement sur le fait que le succès, l’efficacité et l’effectivité des mesures édictées dont le confinement de la capacité reposent sur la prise en compte de la dimension économique, sociale et humanitaire de la crise.

Nous saluons la prise en main de la riposte par l’équipe du professeur Muyembe, en première ligne du front, et l’assurons de notre soutient et notre solidarité dans la bataille contre le Coronavirus. Nous nous réjouissons de    la pandémie et sur le travail de riposte et l’invitons à continuer dans cet élan. Nous recommandons au gouvernement de mettre à la disposition de l’équipe de riposte, les ressources nécessaires à la mission.

Nous exprimons notre solidarité et notre empathie à l’égard des personnes malades auxquelles nous souhaitons un prompt rétablissement ainsi que notre compassion à ceux  de nos compatriotes qui ont perdu des êtres à cause de cette pandémie.

 Fait à Kinshasa, le 27 Mars 2020

Honorable LUBAYA Claude-André

Dépité, élu de la circonscription  de Kananga/Kasaï Central

Honorable MUYUMBA NKANGA Francine

  Sénatrice, élu du haut Katanga

Honorable MUNUBO MUBI Juvénal

Dépité, élu de la circonscription de la Walikale/Nord-Kivu

Honorable MUYAYA KATEMBWE Patrick

Dépité, élu de la circonscription de la Funa/Kinshasa

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir