RDC/Covid-19 : le gouvernement va libérer les prisonniers dans les prochains jours

Une vue de prisonniers en RDC

C’est ce qu’a annoncé, le premier jour du mois de mai 2020, vu comme la période du pic, Célestin Tunda Ya Kasende, Vice-premier Ministre de la Justice et gardes des sceaux. Cette décision intervient après que le comité national de riposte ait déniché 4 cas dans la prison militaire de Ndolo. Faute de quoi, cette situation pourrait faire très mal dans les jours qui viennent, alors que le pays entre peu à peu dans une période de grandes tumultes sur le plan économico-sanitaire.

"J'ai reconduit les dispositions que j'ai communiquées aux Offices pour que le désengorgement puisse se poursuivre dans toutes les prisons", a annoncé le Patron de la Justice. Célestin Tunda également a précisé sur les médias que cette décision concerne les prisonniers qui n’ont pas des cas graves. « Tous ceux qui n'ont pas de cas graves doivent être examinés par les magistrats », a-t-il martelé.

Pour sa part, il a déjà déployé autant d’énergie dans ce processus. La balle devrait être dans le camp de magistrats qui vont minutieusement examiner certains dossiers. «Les magistrats sont à pied-d ‘œuvre. J'ai reçu beaucoup de dossiers pour la libération conditionnelle. J'ai déjà signé beaucoup d'arrêtés à ce sujet. Ces arrêtés sont remis aux magistrats qui les ont envoyés pour qu'ils prennent de dispositions au niveau de prisons ».

Depuis la montée en puissance des décès de Covid-19 sur l’échelle planétaire, le désengorgement des prisons a fait l’objet des instructions de l’Organisation des Nations Unies et des requêtes du Pape François car, les prisonniers sont considérés comme les personnes les plus vulnérables en cette période.

La RD Congo qui compte à ce jour plus de 571 cas, ne sera pas la première Nation à évacuer les prisons dans le contexte de la pandémie du Coronavirus. Certains pays l’ont déjà fait. On peut, à titre d’exemple, citer : le Kenya, l’Erythrée, le Maroc, l’Iran, le Benin, l’Afghanistan, le Canada et l’Italie.

Aubin Kandembi

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir