Contre tout intox: Rufin Kitoko vante le Dr. Muyembe et appelle à un sursaut patriotique !

Rufin Kitoko

Dans sa tribune scrutée sur la toile, Rufin Kitoko met en garde quiconque qui lance la campagne d'intox contre le Dr. Muyembe, Secrétaire de la Coordination de la riposte à la maladie du Coronavirus. Nul n’ignore, en effet, que les vidéos sillonnent à grande vitesse sur les réseaux sociaux, dénigrant celui-là sur qui le Président Félix Tshisekedi avait donné la charge de combattre le monstrueux Covid-19. Après cette première partie, Rufin Kitoko a passé en revue les grandes périodes de la vie du Dr Muyembe afin d'éclairer les lanternes. Aux esprits ignorants, il s'attend sûrement à une métamorphose afin de tourner la page et calciner l'ennemi commun, le Coronavirus. 

Veuillez lire, ci-dessous, sa chronique.

Que des montages malveillants et mal ficellés, des racontars calomnieux, des soit disant réflexions bidons, des propos irresponsables attribués bêtement au grand combattant des virus en RDC et en Afrique.
Ainsi commence et prend corps la campagne de dénigrement contre le digne et respectable professeur ordinaire Jean-Jacques Muyembe Tamfum dans les réseaux sociaux ayant donné la parole même à ceux qui n’auraient jamais parlé en public.
Pour les néophytes malinformés, le professeur Jean-Jacques Muyembe Tamfum est épidémiologiste docteur en virologie depuis 1972 de l’Université de Louvain. Il est notamment connu pour être l’un des codécouvreurs du virus Ebola en 1976. En 2019, il invente le remède le plus efficace contre le virus Ebola, le mAB114, un traitement par sérum. Il conseille des dirigeants politiques en Afrique occidentale en matière des maladies virales, en plus d’être actuellement le Directeur de l’Institut National des Recherches Biomédicales (INRB) dans son propre pays.
Suite à ses travaux de recherches de renommée internationale, le professeur Jean-Jacques Muyembe Tamfum a reçu les Prix Christophe Mérieux (2015) et
Royal Society Africa Award (2015). Il a également reçu le Prix d’excellence pour l’ensemble de ses réalisations au Symposium international sur les filovirus de 2015. Enfin, il est Lauréat de la troisième édition du Prix « Hideyo Noguchi Africa » décerné par le gouvernement japonais le 30 août 2019 à Tokyo, suite à l’invention de son produit mAB114 contre Ebola, en présence de l’empereur du Japon, Sa Majesté Naruhito, et du Président Félix Antoine Tshesekedi, lequel comprend entre autre, des honoraires de plus d’un million de dollars américains.
L’on comprend aisément pourquoi la revue britannique ” The Lancet ” l’a présenté comme le « chasseur d’Ebola » en Afrique. Et, il est désigné comme l’une des « 10 personnes qui comptent en science » par la revue Nature en 2019.
Comme on le voit, l’épidémiologiste Jean-Jacques Muyembe Tamfum fait la fierté non seulement de la RDC mais aussi de l’Afrique à travers le monde.
Très humblement, c’est grâce à sa science, à son travail bien fait, à son dévouement pour les malades que le professeur Jean-Jacques Muyembe est connu et apprécié, doublé de son humilité propre aux grands esprits. Au risque et péril de sa vie et de sa famille, le professeur Jean-Jacques Muyembe Tamfum affronte les virus les plus dangereux et mal connus avec des moyens de bord, dans un pays sous équipé et aux infrastructures sanitaires qui laissent à désirer.
Ceux qui voudraient distiller leur bas sentiments contre le professeur Jean-Jacques Muyembe, où étaient-ils quand le Directeur de l’INRB découvrait et bravait pour la première fois le virus Ebola en 1976 (apparu en 1975) ? Où étaient-ils pendant les batailles virales de Kikwit, Équateur (2 fois ) et tout récemment de l’Est de la RDC (Nord Kivu) ? Dans cette partie du pays, le monde entier n’attemd plus que la déclaration officielle de la fin de la maladie à virus Ebola, grâce aux efforts conjugués et à l’expertise avérée du professeur Jean-Jacques Muyembe.
Ce n’est pas contre un tel Monsieur du reste un scientifique confirmé, que l’on doit aller en guerre sous forme de campagne de dénigrement, de colibets, alors que la RDC doit faire face à un autre virus de trop répandu de par le monde. C’est le tour de la mégapole de Kinshasa à être contaminée, cette fois-ci, par le Coronavirus.
Cependant, Kinshasa n’est pas seulement le siège des institutions; elle est aussi le siège de toutes les formes de corruption les plus éhontées en RDC.
L’on comprend dès lors l’activisme mercantile déguisé de certains qui osent faire entendre leurs voix par personnes interposées, juste pour assouvir leur soif d’argent. Certes, on peut voler ou mieux détourner impunément l’argent du Trésor public comme on en a l’habitude dans ce pays des corrompus, mais il est indécent de vouloir salir la réputation d’une haute personnalité scientifique, mondialement auréolée, intègre et modèle de la jeunesse, la seule boussole de la RDC à l’heure actuelle des Confinements volontaires ou imposés.
Ce n’est pas le temps de balancer, partager, relayer des contre vérités, monter des images malveillantes et les attribuer au professeur Muyembe. Cela relève de la pure sorcellerie dont la visée est non seulement de décourager et de salir pour rien l’épidémiologiste de la nation, mais aussi et surtout de saper toutes les mesures préventives prises par le Président de la République pour sauver son peuple du grand danger qui le guette.
Ainsi, tout citoyen qui aime ce pays, tout esprit épris d’amour pour les contaminés du Coronavirus, tout forum, toute plateforme digne de ce nom ne doit prêter mains fortes aux assoiffés d’argent qui auraient souhaité gérer l’enveloppe de la riposte contre le Coronavirus pour mieux opérer leurs détournements habituels devenus attributs de la gestion de la res publica.
Insistons pour le besoin de la cause : Aucun forum citoyen, aucune plateforme des esprits élus à la raison, aucun congolais qui aime son pays, ne devrait servir de tremplin aux détracteurs de notre “héros contre Ebola”, ceux qui voudraient être nommés à la coordination de la riposte contre le virus meurtrier du moment.
Chers compatriotes, de partout où vous êtes, quand bien même nous recevrions des messages dénigrants contre nos valeureux et dignes Fils de la nation, interdisons-nous de les partager avec nos contacts. Sinon, ce serait une bonne manière d’aider les assoiffés d’argent à atteindre leur but.
Halte à la campagne de dénigrement contre le professeur Jean-Jacques Muyembe !
STOP!
Sé/Rufin Kitoko
Citoyen congolais

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir