Covid-19 : « C'est difficile de confiner les gens tout le temps », Kasongo Mwema

Gombe infectée

Le porte-parole du président de la République, Kasongo Mwema, a fait savoir le dimanche 31 mai qu'il sera impossible à la Ville-province de Kinshasa de continuer à confiner les gens. Il l'a dit dans le but de calmer les esprits déjà surchauffés par l'incertitude selon laquelle la pandémie de coronavirus va se prolonger jusqu’en 2021.
«Pour éviter que les gens meurent de faim, il faut leur permettre d'aller faire des provisions en respectant les gestes barrières. L'esprit du Président de la République c'est de protéger la santé des gens », a-t-il indiqué, avant de renchérir que le « déconfinement de la Gombe «dépend des signaux rouges que les spécialistes vont nous donner ».
Il a, tout de même, appelé les congolais à éviter des comparaisons qui prévalent la réouverture des frontières, à l'instar d'autres pays du monde.
«Ce n'est pas parce que d'autres pays ouvrent les frontières que la RDC doit aussi le faire », a-t-il évoqué.

Depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020, le cumul des cas au 30 mai est de 3.070, dont 3.069 cas confirmés et 1 cas probable. Au total, il y a eu 72 décès (71 cas confirmés et 1 cas probable) et 448 personnes guéries ; 997 cas suspects en cours d’investigation ; 104 nouveaux cas confirmés, dont 97 à Kinshasa et 7 au Kongo Central.

Orel Bikandem

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir