Covid-19/Kinshasa-Gombe : pour échapper au confinement, certains habitants prennent refuge dans les communes environnantes

Non à la propagation du covid-19

Alors que le bilan de la pandémie de coronavirus prend de l’ascenseur en RD Congo, avec 154 cas déclarés, 18 décès, 5 provinces touchées (Kinshasa, Nord Kivu, Sud-Kivu, Ituri et Kwilu), le constat est amer dans différentes communes de Kinshasa où un langage de légèreté persiste dans la bouche de la population. L’ignorance des Kinois devenue presque chronique fait peur. Le nombre de morts sous d’autres cieux, à l’instar des Etats-Unis d’Amérique, de l’Italie et de la France saute aux yeux des Kinois comme une tragédie montée de toutes pièces.

Ainsi, à quelques heures du début du confinement prévu le lundi 06 mars dans la Commune de la Gombe, l’épicentre de la pandémie à Kinshasa, cette commune réputée de par sa notoriété, l’on a observé jusque dans la soirée du samedi, quelques habitants quitter leurs parcelles pour se réfugier dans d’autres communes. Une légèreté qui peut basculer Kinshasa vers une situation très confuse dans les prochains jours.

Ceci devrait interpeller l’autorité de la Ville lors de différentes descentes sur terrain des équipes attitrées.

Orel Bikandem

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir