Covid-19/RDC : «Nous n’avons donc pas d’autre choix que de mettre en place le confinement pour prévenir et stopper la propagation du virus », Samy Badibanga

Covid-19/RDC : «Nous n’avons donc pas d’autre choix que de mettre en place le confinement pour prévenir et stopper la propagation du virus », Samy Badibanga

Le vice-président du Sénat et ancien Premier ministre Samy Badibanga a, dans une interview accordée à Jeune Afrique, appelé le gouvernement à répondre efficacement à la crise.

Contrairement à tout  ce qui se raconte sur le retard qu'aurait pris le gouvernement dans la riposte, Samy Badibanga n'est pas sur la même lancée. «Beaucoup de pays ont pris du retard. On ne peut pas condamner le gouvernement car personne ne s’attendait à une telle pandémie. Certes, il y a eu d’abord eu un tâtonnement de l’exécutif, mais nous devons désormais regarder tous ensemble dans la même direction. L’heure n’est pas au procès », a-t-il précisé avant de s’appesantir sur le confinement qui, selon lui s’avère toujours impérieux pour stopper la propagation du coronavirus. «C’est le confinement qui a sauvé la Chine et qui est en train d’aider les pays européens à surmonter cette crise. Nous n’avons donc pas d’autre choix que de mettre en place le confinement pour prévenir et stopper la propagation du virus. C’est indispensable. À une condition : que le gouvernement renforce les mesures sociales pour accompagner les citoyens dans cette mise en quarantaine. La prévention doit être la priorité de la RDC », a-t-il indiqué.

Entre-temps, le gouvernement se prépare en conséquence contre la pandémie du coronavirus. 50.000 cures  de chloroquines devraient arriver à Kinshasa. Le ministre Eteni Longondo a laissé entendre ce vendredi que 500 lits sont en construction. Il sied de signaler que la commune de la Gombe sera en confinement dès le 06 avril prochain pendant 2 semaines. Après quoi, le gouvernement central projettera d’autres mesures idoines. Jusque-là, l’on retiendra un bilan de 13 morts et 132 cas au pays. Si  les 40 personnes qui évoluent bien retrouvent leur famille, ce sera un miracle pour la RDC de riposter à cette pandémie alors que des voix d’analystes étrangers prédisent une hécatombe.

Orel Bikandem

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir