Jean-Marc Châtaigner : « J’invite des personnes âgées, des personnes qui ont des facteurs de comorbidité, de l’hypertension, de l’obésité, le personnel de santé, à se faire vacciner ».

Jean-Marc Châtaigner : « J’invite des personnes âgées, des personnes qui ont des facteurs de comorbidité, de l’hypertension, de l’obésité, le personnel de santé, à se faire vacciner ».

L'ambassadeur de l’Union européenne en République démocratique du Congo appelle les Congolais à risque à se faire vacciner pour se préserver de la Covid-19.


« Il y a encore beaucoup de cas de Covid-19 en RDC. Il y a des gens qui meurent de Covid-19. J’invite des personnes âgées, des personnes qui ont des facteurs de comorbidité, de l’hypertension, de l’obésité, le personnel de santé, à se faire vacciner. Ces personnes vont se protéger et vont aider à répandre l’immunité », recommande Jean-Marc Châtaigner.

Pour lui, l'UE a beaucoup contribué au financement des doses de ce vaccin et que son apport à l’initiative Covax s’élève à 2,2 milliards d’euros.

« Nous avons déjà massivement contribué au financement de ces doses de vaccin qui sont arrivées en RDC (1,7 millions de doses de vaccins) qui ont été largement été financés par la facilité Covax à laquelle l’Union européenne contribue massivement. Nous y apportons une contribution avec nos Etats membres de plus de 2,2 milliards d’euros. En plus nous participons, nous finançons aussi la Banque mondiale et nos propres programmes qui vont participer à la distribution de ces vaccins », a-t-il précisé.

Le ministère de la Santé a annoncé, mercredi 10 mars à travers un communiqué, le lancement de la campagne de vaccination contre la Covid-19. Selon ce document signé par le ministre Eteni Longondo, cette campagne débutera le 15 mars à Kinshasa.

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir