RDC : Guéri et sorti de l'hôpital, Ne Muana Nsemi déplore les conditions de travail des médecins du CNPP

Arrêté le 23 avril dernier puis transféré au Centre Neuro-Psycho Pathologique (CNPP) du CNPP aux cliniques universitaires de Kinshasa, Ne Muanda Nsemi est sorti le lundi 03 août 2020. Le leader du Mouvement Politico-mystico-religieux Bundu Dia Mayala rentre libre à son domicile. Au sortir de l'hôpital, il a rassuré que sa tension s’est maintenant  stabilisée,.   Il a sincèrement remercié les médecins et a reconnu qu’il travaille dans des conditions défectueuses.  « Vous travaillez très bien, mais dans des conditions très défectueuses », s'est-il indigné. Et de promettre : « je serai votre porte-parole partout où je serai pour vous de défendre ». Ne Muana Nsemi était poursuivi pour "rébellion, atteinte à la sûreté de l’État et incitation à la haine tribale" avant que le diagnostic médical atteste qu'il était atteint "de trouble mental".

Arrêté le 23 avril dernier puis transféré au Centre Neuro-Psycho Pathologique (CNPP), de-là aux cliniques universitaires de Kinshasa, Ne Muanda Nsemi est sorti le lundi 03 août 2020. Le leader du Mouvement Politico-mystico-religieux Bundu Dia Mayala rentre libre à son domicile.

Au sortir de l'hôpital, il a rassuré que sa tension s’est maintenant stabilisée,.

Il a sincèrement remercié les médecins et a reconnu qu’il travaille dans des conditions défectueuses.

« Vous travaillez très bien, mais dans des conditions très défectueuses », s'est-il indigné.

Et de promettre : « je serai votre porte-parole partout où je serai pour vous de défendre ».

Ne Muana Nsemi était poursuivi pour "rébellion, atteinte à la sûreté de l’État et incitation à la haine tribale" avant que le diagnostic médical atteste qu'il était atteint "de trouble mental".

Orel Bikandem

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir