RDC/Covid-19 : l’équipe de riposte durcit la grève à cause de non-paiement de primes de risque

Les médecins, infirmiers, Technicien de laborantoire, ambulanciers et présidents des commissions de l’équipe de la riposte au Coronavirus viennent de totaliser trois mois d’arriéré de primes de risque. Ce vendredi 04 juillet, ils se sont tous assis à l’esplanade de l’Institut supérieur national des sciences médicales (INPS), le siège des opérations de riposte, pour exprimer leur mécontentement contre le non-paiement de leurs primes de risque.

Cependant, certains responsables ont réussi à joindre la rédaction du Réveilcongo.net, pour dénoncer notamment la modicité des primes accordées aux différentes catégories du personnel soignant qui sont en contact permanent avec les patients de la pandémie de Coronavirus.

Il est reconnu vrai que, après vérification faite, chaque président d’une commission est payé à 600 USD, un docteur touche 465 USD, un infirmier est 372 USD, un laborantin est à 372 USD, un ambulancier à 244 USD. Des primes largement inférieures à d’autres pays.

Blanchard Ndjoli

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir