Viol, détention illicite, corruption, conflits, des excuses "Rejetées", Procès, plaintes, pleurs, libération, Saute-moutons, riposte au Covid-19, CNPP, des biens retournés: ces visages ont fait la Une de l'actualité cette semaine

Previous Next

La semaine du lundi 04 au dimanche 10 mai était marqué par les faits suivants :Viol, détention illicite, corruption, conflits, des excuses "Rejetées", Procès, plaintes, pleurs, libération, Saute-moutons, riposte au Covid-19, CNPP, la restitution des biens retournés et la fameuse affaire Alexis Thambwe Mwamba-Bijoux Goya Kitenge. 

L'Évêque Mukuna avait porté plainte contre le Président honoraire Joseph Kabila. 

Quelques heures après, Marie Tshibola poursuit Mukuna en justice, révélant des faits "terribles" sur le Président de  club Renaissance.

Bijoux Goya Kitenge a reçu les excuses de la part du Président du Sénat, Alexis Thambwe Mwamba. Lesquelles excuses ont constitué à la vue des analyses "une goutte d'eau dans l'océan" car elle n'a retiré sa plainte. 

L'affaire de Ne Muana Nsemi encore d'actualité. Ses biens pillés par des policiers "indisciplinés" ont été restitués. L'homme devrait, malgré tout, suivre des soins psychologiques appropriés. 

Le Président Félix Tshisekedi a fait le tour des endroits où les travaux de Saute-moutons sont réalisés. Il a aussi visité l'INRB. Après son passage, une réunion urgente de concertation s'est tenue entre trois instances de riposte à la pandémie du Covid-19 en RDC (Le Ministère de la Santé, le Secrétaire technique du CMR/Covid-19 et la Task force Covid-19 de la présidence de la République).

La sortie de Vital Kemerhe était aussi évoquée. Va-t-il être libéré ou non ? La question est posée. 

Pour L'Association Congolaise pour l'Accès à la Justice, les instances judiciaires et la présidence de la République devraient être vigilants quant à la libération des prisonniers ou détenus poursuivis de detournement des deniers publics, de meurtre, de l'assassinat, de viol etc. Elle craint que la mauvaise décision des plus hauts magistrats révolte l'opinion publique après.

Il sied de rappeler que le procès de Vital Kemerhe est prévu pour le lundi 11 mai. Sa chaîne, Canalfutur TV, avait sollicité auprès du Procureur Général la retransmission en direct de ce procès.

Orel Bikandem

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir