ESU: l'ACAJ soupçonne Thomas Luhaka d'avoir engagé une procédure qui favorise l'injection des fictifs

ESU: l'ACAJ soupçonne Thomas Luhaka d'avoir engagé une procédure qui favorise l'injection des fictifs

"L’arrêté du Min Thomas LUHAKA a voilé notamment le communiqué de la Presidence d la République du 30/01/21 interdisant le mouvement du personnel. C’est une fraude de nature à favoriser l’injection de plusieurs fictifs", annonce Georges Kapiamba, Président de l'Association Congolaise pour l'Accès à la Justice. Prenez connaissance de son communiqué.

 

IMG 20210207 125412

 

IMG 20210207 125435 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir