EFOR : Sylvère Boswa a formé les jeunes de la NOGEC sur l’idéologie politique et révolutionnaire !

PCCO-EFOR : Sylvère Boswa a formé une soixantaine de jeunes de la NOGEC sur l’idéologie politique et révolutionnaire !

De la réunion vidéoconférence avec le président Nicolas Maduro le samedi, 27 mars 2021, Sylvère Boswa Isekombe, Président du Parti Communiste Congolais, PCCO, s'est entretenu avec les jeunes militants du parti politique Nouvelle Génération pour l’Emergence du Congo, « NOGEC », en sigle et ce, dans le cadre de l'Ecole de Formation Idéologique Révolutionnaire « EFOR ».

Ces assises d'immersion idéologique s'est tenue dans la commune de la Gombe.

Une centaine de jeunes ont été, une fois de plus, équipés idéologiquement pour « mener à bien la lutte politique, pour chasser l'empire impérialiste… ».

« Je sens avec certitude qu'il y a vent qui vient de l'Amérique latine combiné d'une grande énergie asiatique avec référence au combat de Lumumba pour l'indépendance de ce pays. Cette jeunesse peut permettre au pays de se débarrasser de l'Empire impérialiste frein de développement non seulement du Congo mais aussi de toute l'Afrique », a-t-il confié à REEVEILCONGO.NET.

Pour lui, l’étranglement de l’impérialisme international n’est plus loin en République démocratique du Congo. M. Boswa s’attèle sur l’unité des forces vives, force majeure pour contourner les stratégies machiavéliques et, ainsi, arriver à bout de l'ennemi. Il l'a fait savoir à son assistance :

« Peu importe la longueur de la nuit le jour apparaitra toujours. L'aigle ne fuit jamais la tempête par contre , il s'en sert pour prendre de la hauteur. On ne peut pas blesser le lion et échapper à ses griffes . le lion ne traversait pas les océans pour le tourisme économique, il a toujours capitaliser ses séjours pour étudier le sens de combat des autres peuples du monde pour actualiser notre lutte au profit des masses populaires . Lumumba n'est pas mort pour rien la flamme de sa lutte est toujours allumée je ne doute nullement de notre victoire. Soyons dans l'unité peuple révolutionnaire congolais, notre victoire est certaine , l'ennemi est en perte de vitesse. Honneur à ceux sont morts pour une Afrique libre , le fruit de leur lutte ne sera jamais bouffé par l'ennemi. Maudit soit l'impérialisme international, il doit être étranglé. La patrie ou la mort nous vaincrons ».

IMG 20210328 WA0003

Boswa Isekombe a fait savoir que tout projet radieux de la gauche en RD Congo est réalisable, tout comme bien d'autres projets politiques salutaires se rendent possibles « avec une volonté politique des dirigeants intègres moralement, incorruptibles, patriotes, nationalistes et qui auront pour devise la patrie ou la mort , servir le peuple d’abord et non se servir ».

Pour le formateur, l’homme congolais ainsi éduqué, formé politiquement à la lumière de l’idéologie révolutionnaire du socialisme scientifique du Marxisme-Léninisme sera prémuni ou guéri des maladies endémiques insidieusement introduites par l’impérialisme occidental capitaliste que sont la corruption, la trahison de sa patrie au profit des prédateurs impérialistes occidentaux pilleurs de nos ressources naturelles, l’argent facile, la course au bien-être individuel, la dépravation des mœurs… ».

D’où, l’impératif d’une éducation politique aux valeurs intrinsèques de la République, de la citoyenneté, le sens du bien commun, la loyauté et la fidélité à la patrie et la défense de son intégrité en toutes circonstances.

Naissance de l'EFOR

Le Président du Parti Communiste Congolais renchérit que nombre de dirigeants souffrent de ces maladies. Ce qui a pour conséquences dramatiques « pour notre Mère-Patrie la RDC et les populations congolaises en particulier celles de la région du Kivu : déliquescence de l’état, des millions de morts et réfugiés, la paupérisation exponentielle des masses populaires ».

En effet, a-t-il poursuivi, le Site internet de France Inter du Jeudi 20 novembre 2014 écrit : Comment 6 millions de morts peuvent-ils être placés sous silence médiatique ? « 6 millions de morts, près de 4 millions de déplacés, des camps de réfugiés saturés et des centaines de milliers de personnes appauvries ».
Aussi, rappelle-t-il, les conséquences de la colonisation sont liées au manque de formation surtout idéologique socialiste de l’homme congolais et en particulier nombre de dirigeants dont les seules performances politiques criminelles sont : servir et défendre les intérêts des colonisateurs d’hier en laissant mourir les masses populaires. Diantre ! Quelle cruauté à l’égard de son propre peuple dont ils sont issus ?

L’EFOR est née, a-t-il expliqué, à l’initiative des Forces de Gauche congolaise, nationaliste, révolutionnaire et socialiste. Notre École ambitionne de donner les armes nécessaires de la lutte anti-impérialiste capitaliste afin de rétablir la souveraineté nationale pour laquelle notre héros national Parice Lumumba fut assassiné le 17 janvier 1961. Les principes élémentaires de l’idéologie révolutionnaire socialiste qui seront enseignés, permettraient de bâtir une société socialiste en RDC, où les jeunes, vieux, hommes, femmes et enfants de toutes les régions, confessions religieuses…bénéficieront des acquis sociaux de la révolution socialiste.

« Un Congo nouveau est possible si la gauche arrive à prendre au sérieux notre pacte avec les masses . nous assistons à l'émergence d'une jeunesse révolutionnaire capable de frapper l'ennemi pour la libération du pays du joug des commissionnaires des impérialistes », a-t-il conclu.

Orel Bikandem

 _______

DÉCOUVREZ UNE GRANDE CHAÎNE YOUTUBE DE RÉVEIL CONGO TÉLÉVISION, MAGAZINE D'EVEIL DES CONSCIENCES AVEC DES PROGRAMMES TRÈS INTÉRESSANTS. ABONNEZ-VOUS ET PARTAGEZ.

👇👇👇👇

https://youtube.com/channel/UCXG5haXc8npeZvg5F5xoaEA

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir