Sankuru-EPST : une quarantaine d'écoles et d'enseignants réclament leurs frais de fonctionnement et leurs salaires.

Sankuru-EPST : une quarantaine d'écoles et d'enseignants réclament leurs frais de fonctionnement et leurs salaires.

A Lubefu, un territoire de la province du Sankuru, certains écoles et enseignants n'ont pas touché leurs frais de fonctionnement et leurs salaires pendant trois mois, soit octobre, novembre et décembre 2020. 

C'est ce que renseignent certaines sources locales qui dénoncent tout de même que la Banque TMB/Lodja serait à la base de cette situation. Car elle continue, soulignent ces sources, à retenir ces frais et salaires sans pour autant fournir des explications claires et précises alors que les diplômes et journaux originaux de ces agents sont dûment signé par l'IPP et leurs dossiers se trouvent déjà aux antennes de la SECOPE.

D'après des sources concordantes, plus d'une vingtaine d'écoles sont donc privées de leurs frais de fonctionnement. Parmi elles, l'on peut citer : E.P Olenga Mukundji, Olenga Kutete 2, Olenga Kutete, Djamba Oyoko, Kasongo Ngolo, Yodi Shembo, Olela, Muisthilua, Tshsinaoka 2 , Tete Okende, Solo, Okundji, Tshuka , Chef Lohahe, Servante des Affligés, Kasongo Ngolo, Kasongo Ndjeka, EPA Vimvbe, Kasoko2, Wembokende. La liste n'est pas exhaustive. Elle est tres large. Pour des raisons d'objectivité, l'on préfère citer que celles-là. Par ailleurs, l'on compte aussi plus d'une dizaine des agents qui accusent la TMB/Lodja d'avoir retenu leurs salaires sans dire pourquoi. Il s'agit des agents Omakoy, Nyanga Londa, Wandjolenga Dihonga, Ahoka Kitombe, Okita Wotsho, Lomboto Tomondja et consorts.

Face à ce fait, les autorités compétentes se voient donc être interpellé pour intervenir afin de trouver des solutions idoines qui seront profitables à tous, donc aux écoles, aux enseignants et à la Banque. Car nul ne peut aujourd'hui tolérer le détournement des deniers publics qui est une gangrène pour la société congolaise. C'est pourquoi il est un devoir impérieux pour tous de livrer des explications claires pour éviter tout soupçon. 

DM/CP

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir