Journée mondiale sans tabac : cette année, l'OMS voudrait bien démystifier les mythes et dénoncer les tactiques de manipulation employées par le tabac et les industries connexes

Tabac

Protéger les jeunes contre les manipulations de l'industrie et les empêcher de consommer du tabac et de la nicotine, tel est le souci de l'Organisation Mondiale de la Santé en célébrant ce 31 mai, la journée mondiale sans tabac.

Pendant des décennies, faut-il le souligner, l'industrie du tabac a délibérément utilisé des tactiques stratégiques, agressives et dotées de ressources suffisantes pour attirer les jeunes vers les produits du tabac et de la nicotine. Les documents internes de l'industrie révèlent des recherches approfondies et des approches calculées conçues pour attirer une nouvelle génération de fumeurs, de la conception des produits aux campagnes de marketing visant à remplacer chaque année des millions de personnes qui meurent des maladies attribuables au tabac par de nouveaux consommateurs - les jeunes.

En réponse aux tactiques systématiques, agressives et soutenues des industries du tabac et des industries connexes pour attirer une nouvelle génération de consommateurs de tabac, la Journée mondiale sans tabac 2020 offrira une campagne de contre-commercialisation et permettra aux jeunes de s'engager dans la lutte contre le grand tabac.

La campagne mondiale de la Journée mondiale sans tabac 2020 servira à:

1. Démystifier les mythes et dénoncer les tactiques de manipulation employées par le tabac et les industries connexes, en particulier les tactiques de marketing destinées aux jeunes, notamment par l'introduction de nouveaux produits, de saveurs et d'autres caractéristiques attrayantes;
2. Fournir aux jeunes des connaissances sur les intentions et les tactiques des industries du tabac et connexes pour accrocher les générations actuelles et futures aux produits du tabac et de la nicotine; et
3. Donnez aux influenceurs (dans la culture pop, sur les réseaux sociaux, à la maison ou en classe) les moyens de protéger et de défendre les jeunes et de catalyser le changement en les engageant dans la lutte contre le Big Tobacco.

Orel Bikandem

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir