Justice : le tribunal se prononcera ce mercredi sur le sort de l’artiste musicien Delcato, auteur de la chanson "Politiciens escros"

Justice : le tribunal se prononcera ce mercredi sur le sort de l’artiste musicien Delcato, auteur de la chanson "Politiciens escros"

Le Tribunal de paix de la ville de Béni va normalement se prononcer le mercredi 10 mars, sauf changement, sur le sort de  l'artiste musicien Kalembo Vinywa Delphin alias Idenge Delacato, auteur de la chanson "Politiciens escros". Au cours de l'audience qui s'est tenue le lundi dernier,  le ministère public a requis trois mois de servitude pénale principale contre lui. 

Quatre infractions ont, en effet, été retenues à charge de cet artiste musicien. Il s’agit d’offense au chef de l’Etat, d’outrage aux députés nationaux, faux bruits et omission de présenter son œuvre à la commission de censure.

Dans son réquisitoire, la défense dans sa plaidoirie a démontré au tribunal que les préventions retenues à charge du prévenu ainsi que le réquisitoire du ministère sont non fondées. Elle demande par conséquent au tribunal d’acquitter purement et simplement leur client.

« Nous osons croire notre plaidoirie au regard des arguments de droit que nous avons présentés au tribunal, que le tribunal n’aura pas de choix que de libérer ce prévenu qui incarne au fait l’âme de la population de Beni. Parce que ce qu’il a chanté est loin d’être une offense, mais ce n’est que juste des interpellations faites aux uns et aux autres au regard des promesses qu’ils avaient faites à la population Benissienne meurtrie chaque jour. Au regard du fait que les faits ne sont pas fondés, au regard du fondement, il n’y a aucune plainte comme élément préalable de poursuite comme l’exige la loi », a déclaré Me Elie Vahumawa, l’un du collège d’avocats conseils.

L’organisation non-gouvernementale La Voix des Sans Voix pour les Droits de l’Homme (VSV) avait condamné son arrestation et sa détention depuis le 02 février 2021.

Orel Bikandem

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir