Michel Bakenda : «Nous implorons Dieu d’être notre anti poison et notre antidote»

Michel Bakenda

Après son empoisonnement, le chantre de l’Éternel, Michel Bakenda ainsi que sa famille, bien que choquée gravement de cette mauvaise nouvelle faisant état de son empoisonnement, continuent tous à croire à la grâce et à la miséricorde divine.

Les effets de l'arsenic dans son sang agissent déjà sur cet adorateur qui a pu conquérir ces dernières années les bacs  et les âmes. Nonobstant l’émoi, le Chantre de l’Éternel a révélé à sa sœur : «J’ai quelque chose à te dire, j’étais parti faire des examens, le médecin m’a dit que j’ai été empoisonné. Nous implorons Dieu d’être notre anti poison et notre antidote ».

Appel au soutien

En outre, la famille Bakenda, par le truchement de Lucie Bakenda, a lancé un appel au soutien à toutes les personnes de bonne volonté, par les prières et autres moyens devant permettre à ce que le frère Michel se guérisse de cet empoissonnement retardé.

Reveilcongo.net

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir