Tshala Muana : « Ce n'est pas parce que je suis Kabiliste que je dois manquer du respect au Chef de l'Etat »

Tshala Muana : « Ce n'est pas parce que je suis Kabiliste que je dois manquer du respect au Chef de l'Etat »

Après sa relaxation par les agents de l’Agence Nationale de Renseignement (ANR), l’artiste musicienne Tshala Muana s’est livrée à la presse.


Elle a tout d’abord balayé d’un revers de main, toutes les rumeurs l’incriminant dans son opus « ingratitude ». Selon elle, sa chanson n’a pas visé le chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

« Ma chanson ne vise pas le chef de l'État. Je chante plutôt la trahison. J'ai beaucoup été trahie dans ma vie", a-t-elle dit.

Elle dévoile, par ailleurs, qu’au sein de l’ANR, elle n’a pas été malmenée. «J’ai été très bien traitée à l'ANR où j'ai passé nuit. J'y ai été interrogée toute la journée ils m'ont dit qu'ils n'ont aucun problème avec ma chanson. Ils m'ont reprochée les images qui vont avec le son, alors que je n'ai tourné aucun clip ».

Pour elle, « même s'il faut utiliser les images du Chef de l'Etat, je mettrai celles qui le mettent en valeur. S'il faut composer une chanson pour le Chef de l'Etat, elle sera une très belle chanson en Tshiluba ».


« Ce n'est pas parce que je suis Kabiliste que je dois manquer du respect au Chef de l'Etat. J'ai beaucoup de respect pour le Chef de l'Etat. Ce n'est pas mon ami. Pourquoi je me permettrai de jouer avec son nom? », s’est-elle innocenté.

BBS/Aubin Kandembi

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir