Rihanna et le PDG de Twitter, Jack Dorsey, font un don de 4,2 millions de dollars pour lutter contre la violence domestique causée par le confinement

Rihanna

Alors que de nombreux Américains adhèrent aux ordonnances de séjour à domicile au milieu de la nouvelle pandémie de coronavirus , on craint de plus en plus une augmentation des incidents de violence domestique.

Rihanna, dont la fondation caritative fait déjà don de millions de dollars à la lutte contre COVID-19, s'attaque désormais à ce problème de front.

La Fondation Clara Lionel de Rihanna s'associe au PDG de Twitter , Jack Dorsey, pour engager 2,1 millions de dollars chacun - 4,2 millions de dollars au total - pour le Fonds du maire de Los Angeles, afin d'aider à gérer la crise de la violence domestique.

La LA Housing Authority estime qu'environ 90 personnes par semaine, ainsi que leurs enfants, ont été refoulés des refuges pour violences domestiques depuis l'instauration de l'ordre de rester à la maison dans la ville, selon la Fondation Clara Lionel.

Les subventions couvriront le logement et la nourriture de 90 victimes par semaine pendant 10 semaines, ainsi que des conseils.

La semaine dernière, la CLF de Rihanna et la Shawn Carter Foundation de Jay-Z ont annoncé des subventions de 2 millions de dollars pour soutenir les travailleurs sans papiers, les enfants des travailleurs de la santé de première ligne et des premiers intervenants, ainsi que les populations incarcérées, âgées et sans abri à New York et Los Angeles.

Avant cela, la FCF a annoncé 5 millions de dollars de subventions pour protéger les communautés vulnérables et marginalisées de la pandémie aux États-Unis, dans les Caraïbes et en Afrique.

Dorsey avait annoncé plus tôt cette semaine qu'il donnerait 1 milliard de dollars de ses fonds propres à la plate-forme de paiement mobile Square, qu'il a également fondée, pour aider à "financer l'allégement mondial du COVID-19".

ABC News/ Titre Reveilcongo.net

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir