"Tout nous est d'ores et déjà imposé sans aucune vraie possibilité de résistance de notre part"

Image symbolisant une dictature

Ils sont nombreux ceux qui croient, et qui font accroire qu'ils ont une existence personnelle, authentique, privée, et intéressante. Mais il n'en est, strictement, rien nous sommes tous des proies qui ploient sous le joug d'une tyrannie, sans tyran, visible.

Tout nous est d'ores et déjà imposé sans aucune vraie possibilité de résistance de notre part. Nos préoccupations, nos soucis, nos sentiments, et nos plaisirs, voire même nos idées n'échappent pas à cette emprise. La moindre tentative d'originalité est sapée à la base. Ou alors se voit obligée de courir vers d'autres formes de dépendance. Cette dictature qui s'exerce sur nous et à notre corps défendant, ou même plus souvent consentant, dispose de moyens coercitifs au spectre très large.

Pour nous dicter ce que nous avons à être, ou à faire, en toute occasion, et nous nous y absorbons. Dans le culte d'une banalité quotidienne, moyenne, nivelée par le bas. Toute tentative d'exception se verra détruite immédiatement. Les secrets, ou les choses cachées, seront combattus sans trêve. Le nivellement universel ne cherche pas des individualités, mais des masses qui soient manipulables par les mass-médias justement. Pour la promotion, et l'instauration, d'une existence, coexistante, ouverte, totalement répandue, et étalée. Dans laquelle chacun de nous ira donc se dissoudre.

Paul Zahiri (Philosophe)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir