Après la levée de l'état d'urgence: le gouvernement n'a pas encore compensé la REGIDESO et la SNEL

Après la levée de l'état d'urgence: le gouvernement n'a pas encore compensé la REGIDESO et la SNEL

Le chef du Gouvernement, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, a pris part par vidéo-conférence, au Conseil des Ministres présidé le vendredi 21 août 2020, par le Président de la République, Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, réunion qui a balayé plusieurs sujets d’intérêt national.

Le rendu compte de la réunion publié par le porte-parole du Gouvernement, Jolino Makelele, renseigne que le chef de l’Etat, a lors de cette séance de travail, engagé, le Gouvernement, au regard des enjeux liés aux changements climatiques, à la lutte contre la pauvreté, d’organiser les Etats généraux de la forêt avec l’accompagnement des partenaires techniques et financiers. Ces assises vont notamment examiner et évaluer la mise en œuvre du moratoire; définir et adopter une nouvelle feuille de route concertée et consensuelle, et lever les options fondamentales susceptibles d’insuffler une nouvelle dynamique dans ce secteur. A cet effet, le Premier Ministre, a la charge d’examiner avec les ministères sectoriels, les modalités de convocation de ces Etats généraux au cours du dernier trimestre de cette année 2020.

Sur le dossier de compensation de manque à gagner en faveur de la REGIDESO et de la SNEL. Pour rappel, le Gouvernement avait décidé la gratuité de la fourniture d’eau et d’électricité pour la population pendant 3 mois lors de l’État durgence. A ce jour, il n’a pas encore réalisé la compensation du manque à gagner pour ces deux sociétés, situation qui risque de les mettre dans l’impossibilité de continuer à assurer leurs services. Pour éviter les conséquences qui découleront de la rupture de services pour ces deux sociétés, le Premier Ministre a été chargé de se pencher sur ce cas pour trouver des solutions idoines.

Orel Bikandem

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir