KATUMBI - FATSHI : ALLIÉS D'AUJOURD'HUI ET ADVERSAIRES DE DEMAIN

 KATUMBI - FATSHI : ALLIÉS D'AUJOURD'HUI ET ADVERSAIRES DE DEMAIN

= KATUMBI - FATSHI : ALLIÉS D'AUJOURD'HUI ET ADVERSAIRES DE DEMAIN =

La totalité des formations membres du G7 – un groupe composé des sept partis qui avait quitté l’ancienne majorité présidentielle en 2015 pour réclamer les élections en décembre 2016 – ont fusionné à l’intérieur du nouveau venu, à l'exception d’Avenir du Congo, le mouvement de Dany Banza, qui est devenu l’un des ambassadeurs itinérants du président Félix Tshisekedi, ont formé le parti politique "Ensemble pour le changement dont le leader est Moïse Katumbi.

Aujourd'hui, un rapprochement se fait entre l'AFDC-A de Bahati Lukwebo et Ensemble de Katumbi à en croire une correspondance à la conférence des présidents de L'AFDC-A qui circule sur les réseaux sociaux.

Actuellement, Ensemble de Katumbi est un des maillons forts de l'Union Sacrée de la Nation (USN) dont le premier ministre SAMA LUKONDE y est issu.

À suivre l'évolution politique de Moïse Katumbi, on peut remarquer que les appétits politiques du personnage ne sont pas encore satisfait.

Si le poste de premier ministre de l'USN n'a pas personnellement intéressé Moïse Katumbi c'est parce que sa vision profonde est de devenir "Président de la République Démocratique du Congo ".

C'est son rêve ultime !

Ainsi, le mariage "KATUMBI - FATSHI " est certes au beau fixe aujourd'hui, mais demain rien ne nous rassure.

● Mais qui est Moïse Katumbi ?

Moïse Katumbi est une des personnes les plus riches du Congo. Il y a beaucoup de spéculation sur l'évaluation de sa fortune. Cependant, il est compté parmi les 5 hommes les plus riches de la RDC.

● De la richesse au pouvoir ?

Voici une source d'inspiration :

Nicolas Machiavel dans son célèbre livre "Le Prince" consacre tout un chapitre à ce qu'il intitule "Des principautés nouvelles qu'on acquiert par les armes d'autrui et par la fortune ".

Dans ce chapitre, Machiavel explique comment un homme qui possède "la fortune et la ruse" peut arriver à conquérir le pouvoir et le garder pendant longtemps.

Ce qui fut le cas du "clan des Médicis " cité par Machievel dans Le Prince mais pour lequel Jacques Heers, professeur émérite à la Sorbonne (Paris IV) y consacre un livre entier intitulé "Le clan des Médicis : comment Florence perdit ses libertés de 1200 à 1500".

Dans ce livre complémentaire à celui de Machiavel, Jacques Heers explique comment des marchands sont devenus banquiers de l'Europe, puis princes sans titre de Florence.

Une question fondamentale est traité dans ce livre :

Pourquoi une ville puissante, "libre", a-t-elle volontairement confié son avenir à un clan de citoyens parvenus ?

En lisant ce livre, il est impressionnant de voir comment une ville (Florence ) "libre" est tombée sous la férule des hommes qui ont su se jouer de leurs "querelles ".(car en ce temps là, la ville de Florence vivait sous de forte querelles politiciennes ).

Cependant, dans cet environnement hostile, le clan des Médicis a su prendre le pouvoir et le conserver pendant près de trois siècles !

Et cet exploit du clan des Médicis est du à "la fortune et la ruse ".

Revenant au cas qui nous concerne, il s'agit de Moïse Katumbi et son parti politique Ensemble.

Pour rappel, au niveau parlementaire, c'est un député national d'Ensemble, en la personne de l'honorable Mohindo Nzangi, qui est l'auteur de la motion contre le bureau Mabunda. De ce fait, Ensemble de Katumbi peut prétendre être co-auteur de l'Union Sacrée de la Nation.

Jusqu'à ce niveau, le jeu semble etre équilibré entre Katumbi et Fatshi.

Vu que le Premier Ministre est issu d'Ensemble de Katumbi, les bons résultats attendus du gouvernement de l'USN seront partagés entre Katumbi et Fatshi.

Cependant, C'est seulement à l'approche de 2023 que le "grand jeu" de Katumbi va apparaître.

Par ailleurs, pendant que L'UDPS peine à résoudre ses querelles intestines, Ensemble de Katumbi gagne du terrain.

Haut de ses 40ans de lutte politique, L'UDPS n'aura pas un autre choix que d'organiser des élections "crédibles et transparente" de peur de saper la mémoire du Sphinx de Limete.

Sans être prophète, je prédirais que les prochaines élections présidentielles se joueront entre " Katumbi et Fatshi ".

Quit à Fatshi de ranger ses troupes en ordre de bataille car, à ce sujet, Katumbi a une longueur d'avance.

Tout ceci pour dire que :

"L'alliance Katumbi - Fatshi " à la base de la création de l'USN est circonstantielle.

En 2023, les deux alliés d'aujourd'hui deviendront des adversaires.

Bonne lecture !

Patrick T. Onoya
Lobbyiste - Stratégiste

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir