Ton talent peut construire ou détruire (Apollos)

talent

Nous sommes facilement séduits et impressionnés par le talent. Pensons à cette chanteuse exceptionnelle qui monte sur scène et nous éblouit par sa voix angélique. Il suffit d’un chant pour qu’elle devienne tout de suite une star dans nos cœurs. Je me souviens de ce guitariste virtuose lorsque j’étais adolescent qui était monté sur scène lors d’un spectacle étudiant. C’était un inconnu sur le campus. Soudainement après quelques rifles de guitare magnifiques, il était devenu une star à l’école.

 Le talent propulse quelqu’un rapidement dans des sphères pour lesquelles il n’est parfois pas préparé. C’est un peu ce qui arrive à Apollos dans le livre des Actes. Ce chrétien d’origine juive devient le collaborateur de l’apôtre Paul.

C’est un Juif d’Alexandrie, un orateur extrêmement talentueux et éloquent, un érudit expérimenté dans l’exégèse de l’Ancien-Testament. Il est déjà chrétien avant son arrivée à Éphèse où il rencontre Paul et ses disciples. Il enseigne « avec ferveur et avec exactitude ce qui concerne Jésus » et il prêche vaillamment dans la synagogue. Mais ses convictions chrétiennes se distinguent de celles de Paul puisqu’il ne connait pas d’autre baptême que celui de Jean-Baptiste.

Apollos manque de connaissance, mais son talent est tellement puissant, qu’il ne se retrouve dans la cour des grands avec nul autre que l’apôtre Paul. À Éphèse, il reçoit un enseignement complémentaire par Aquilas et Priscille, des disciples de Paul :

« Il se mit à parler librement dans la synagogue. Aquilas et Priscille, l’ayant entendu, le prirent avec eux, et lui exposèrent plus exactement la voie de Dieu. »
Actes 18 : 26

Le talent d’Apollos le propulse vers l’avant-scène et lui donne une place de choix dans le leadership. Cela dit, il lui manque encore des outils importants. Il ne faut pas empêcher le talent de s’exprimer bien évidemment, mais il ne faut pas le laisser dominer sur le caractère.

En effet, une aptitude peut nous faire monter très haut et si nous ne sommes pas matures à la hauteur de cette dernière, celle-ci peut casser tout ce que nous construisons. Apollos frôle ainsi la catastrophe. Pendant que Paul gère l’église d’Éphèse, Apollos se rend à Corinthe, une église empreinte d’une certaine immaturité (Actes 19 : 1) et un événement classique se produit. Le talent d’Apollos séduit la foule de Corinthe. Sa prédication est tellement appréciée qu’un certain groupe dans l’église prend parti pour lui et le couronne leader.

Selon les textes, son talent de prédicateur semblerait être l’unique facteur qui fait que les gens veulent faire de lui leur leader et il crée un esprit de division dans l’église. L’apôtre Paul va devoir intervenir de façon virulente pour ramener l’esprit d’unité dans l’assemblée.

Il ne faut pas empêcher le talent de s’exprimer bien évidemment, mais il ne faut pas le laisser dominer sur le caractère.

Car, mes frères, j’ai appris à votre sujet, par les gens de Chloé, qu’il y a des disputes au milieu de vous. Je veux dire que chacun de vous parle ainsi : Moi, je suis de Paul! et moi, d’Apollos! et moi, de Céphas! et moi, de Christ!
Christ est-il divisé? Paul a-t-il été crucifié pour vous, ou est-ce au nom de Paul que vous avez été baptisés.
1 Corinthiens 1 : 11-13

En effet, puisqu’il y a parmi vous de la jalousie et des disputes, n’êtes-vous pas charnels, et ne marchez-vous pas selon l’homme?
Quand l’un dit : Moi, je suis de Paul! et un autre : Moi, d’Apollos! n’êtes-vous pas des hommes?
Qu’est-ce donc qu’Apollos, et qu’est-ce que Paul? Des serviteurs, par le moyen desquels vous avez cru, selon que le Seigneur l’a donné à chacun. J’ai planté, Apollos a arrosé, mais Dieu a fait croître, en sorte que ce n’est pas celui qui plante qui est quelque chose, ni celui qui arrose, mais Dieu qui fait croître.
1 Corinthiens 3 : 3-7

Que personne donc ne mette sa gloire dans des hommes; car tout est à vous, soit Paul, soit Apollos, soit Céphas, soit le monde, soit la vie, soit la mort, soit les choses présentes, soit les choses à venir. Tout est à vous; et vous êtes à Christ, et Christ est à Dieu.
1 Corinthiens 3 : 21-23

Paul condamne ce schisme. Toutefois, la bonne nouvelle, c’est qu’il a conservé l’unité avec Apollos, qu’il considérait comme le continuateur de son œuvre. Il le soutient avec sa confiance et son affection. Cela prouve qu’Apollos n’a pas de mauvaise intention. Il est pris par surprise par son talent qui est tellement fort, à tel point qu’il provoque une séparation dans l’unité de l’église.

Malheureusement, les histoires ne finissent pas toujours comme celle-ci et provoquent tellement de conflits et de problèmes. Le talent est merveilleux, il vient de Dieu. Mais nous ne devons jamais le laisser supplanter notre caractère chrétien et investir autant dans le développement de notre maturité spirituelle que dans le perfectionnement de notre talent.

N’oublions jamais ceci : « le talent peut construire ou détruire ». L’exponentialiste est quelqu’un qui construit.

Luc Dumont

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir