En dépit des aléas: «Il faut partir. Vas-y fonce », Luc Dumont

En dépit des aléas: «Il faut partir. Vas-y fonce », Luc Dumont

Je me souviens, lorsque j’ai choisi de répondre à l’appel de Dieu, j’avais 16 ans et j’étais prêt à tout. J’habitais chez mes parents et la seule chose que je possédais était un vélo. Répondre à l’appel de ma destinée n’impliquait ni de grands sacrifices ni de grosses préparations. Mais imagine avoir 75 ans, posséder des terres, des troupeaux, des entreprises et une famille. Le même appel, mais les implications sont différentes et la prise de décision de tout quitter est bien plus difficile à prendre. C’est ce qu’a vécu Abraham.

L’Éternel dit à Abram: Va-t-en de ton pays, de ta patrie, et de la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai. Je ferai de toi une grande nation, et je te bénirai; je rendrai ton nom grand, et tu seras une source de bénédiction. Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi. Abram partit, comme l’Éternel le lui avait dit, et Lot partit avec lui. Abram était âgé de soixante-quinze ans, lorsqu’il sortit de Charan. Abram prit Saraï, sa femme, et Lot, fils de son frère, avec tous les biens qu’ils possédaient et les serviteurs qu’ils avaient acquis à Charan. Ils partirent pour aller dans le pays de Canaan, et ils arrivèrent au pays de Canaan.
Genèse 12:1–5

On parle ici d’un homme qui réussit sa vie, qui a un succès financier énorme, des acquis et des responsabilités. Tout quitter pour partir vers l’inconnu est une décision énorme.

Abraham sera appelé, plus tard, le père de la foi. Pourtant, il n’a pas fait de grands accomplissements. Partir, c’était sa grande réalisation. Mais le contexte de son départ permet de tout comprendre.

L’attachement à différentes choses empêche de nombreuses personnes de vivre ce que Dieu a pour elles...
J’ai remarqué que toutes les personnes qui veulent vraiment accomplir leur destinée doivent d’une certaine façon partir, c’est-à-dire quitter quelque chose, laisser derrière elles une carrière, des relations, des acquis, déménager, recommencer à zéro. 

Il existe tant de départs. 

L’attachement à différentes choses empêche de nombreuses personnes de vivre ce que Dieu a pour elles : une maison, un emploi, des amis, une église, le passé, des réussites passées. Toutes ces choses, qui ne sont pas nécessairement mauvaises, peuvent nous voler notre avenir, nous empêcher de prendre possession dAes promesses de Dieu et de vivre pleinement notre destinée.

Es-tu prêt à quitter ce que tu connais pour entrer dans ce que Dieu veut ? 

Quand Abraham part, il ne sait pas qu’il va marquer l’histoire et devenir un emblème de la foi. Partir est le commencement de la nouvelle saison que Dieu a pour toi. Partir veut dire entrer dans le plan de Dieu. 

Aujourd’hui, peu importe où tu te trouves, n’aie pas peur de quitter ce que tu connais, ce que tu es pour aller vers ce que Dieu a prévu pour toi.

Luc Dumont

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir