Kinshasa/Opération Sokola Kintambo: Fiston Ilangi fait des propositions concrètes à Gentiny Ngobila

Kinshasa/Opération Sokola Kintambo: Fiston Ilangi fait des propositions concrètes à Gentiny Ngobila

Réflexion de l'Urbaniste Fiston ILANGI NDEKE, chargé de communication et relations publiques de la corporation des urbanistes congolais sur le lancement de l'opération d'assainissement dénommée Sokola Kintambo par le gouverneur de la ville de Kinshasa.

L'assainissement est indispensable dans la vie des hommes. Nous devons toujours assainir et garder notre environnement sain car ce dernier nous rend des services écosystémiques. C'est d'ailleurs une mission divine! Mais pour y arriver , il y a des préalables entre autres: assainir d'abord l'homme, réunir des moyens, évaluer à chaque les actions menées sur terrain avant de procéder à une autre .....

Avant le lancement des opérations liées à l'assainissement de la ville de Kinshasa, il faudrait procéder d'abord à l'assainissement de l'homme (kinois). Si ce dernier est assaini sinon transformé, il va changer son comportement vis-à-vis de l'environnement en posant des éco-gestes, des gestes simples et réfléchis dans l'environnement. Et donc il faut multiplier des émissions vertes, donner des moyens aux éco-journalistes pour sensibiliser la population sur les biens fondées de l'assainissement du milieu.

Si les kinois sont assainis , ils vont s'accaparer de cette opération d'assainissement. Et les choses ne vont plus se compliquer.... Aujourd'hui, la ville de Kinshasa est toujours trop sale car les kinois ne sont pas encore assainis au sens noble du terme, ils ne sont pas encore transformés, ils n'ont pas intériorisé la culture verre, l'information régulatrice.

Ayant assaini l'homme, il faut maintenant réunir les moyens financiers nécessaires pour l'assainissement du milieu et ce dernier est un projet budgétivore. Pour y réussir , il faut mobiliser les recettes pour avoir des moyens financiers appropriés. Mais quand on lance déjà une opération comme Kin bopeto sur terrain quelques mois après il faut procéder à l'évaluation de cette opération sur terrain et tirer des leçons avant de lancer une autre opération similaire sur terrain. Où en sommes avec Kin bopeto ? Les actions de cette opération sont significatives ? Est-ce que Kinshasa est devenue réellement bopeto? Si non, pourquoi ? Qu'est-ce qui a bloqué ? Que faire pour y remédier ?

Après avoir trouvé des réponses à toutes ces préoccupations cela permettra maintenant de lancer une deuxième opération similaire'' sokola kintambo''. Dans le cas contraire, ces opérations resterons toujours des slogans creux et des saupoudrages aux yeux des non initiés. Je me demande un peu: qui fait quoi au gouvernorat de Kinshasa ? Qui sont conseillers du gouverneur de la ville de Kinshasa en matière d'urbanisme et assainissement? Qui est l'urbaniste provincial de Kinshasa ? Est-ce que la ville de Kinshasa a vraiment une cellule de l'urbanisme ? Qui est ministre provincial de l'urbanisme et habitat de la ville de Kinshasa ? Il a quel profil?

Le recours aux experts dans la gestion d'une grande ville comme Kinshasa serait la moindre chose pour gérer et assainir rationnellement Kin la belle. J'ai dit

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir