Transport en commun à Kinshasa: levée de la mesure d'embarquement de 50%des passagers

Transport en commun à Kinshasa: levée de la mesure d'embarquement de 50%des passagers

Le gouverneur de la ville de Kinshasa  Gentiny Ngobila Mbaka a décidé de lever la mesure portant embarquement de 50% de passagers dans les taxis et taxis bus prise en raison du respect des mesures barrières contre la propagation de la pandémie du Coronavirus qui est à sa troisième vague en République Démocratique du Congo.

Une décision revue par le gouverneur après le calvaire vécu par la population kinoise dans la journée de mercredi 23 Juin 2021 en ce qui concerne le transport en commun qui a suscité la colère aussi bien du côté des conducteurs que des passagers.

Ainsi donc, tout véhicules de transport en commun est autorisé à embarquer plus de 50% de sa capacité d'accueil.

"Il n'y aura pas contrôle dès ce jeudi"a dit Sylvano Kasongo, commissaire provincial de la Police ville de Kinshasa lors d'une annonce.

Cependant, le port de masque dans les transports publics reste obligatoire et tout passager doit être assis.

Sylvano Kasongo a également mis en garde les conducteurs qui pratiquent le phénomène appelé "demi terrain" lequel consiste à sectionner le trajet de la course pour gagner plus.

Julio KALUVANDA

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir