Une femme mariée décède dans la chambre d'un prêtre après avoir menti à son mari

Previous Next

Une femme mariée décède dans la chambre d'un prêtre après avoir menti à son mari qu'elle allait à des funérailles.

Une femme mariée en Zambie serait décédée dans la maison d’un prêtre catholique après avoir menti à son mari qu’elle allait à des funérailles.
Selon certaines informations, le prêtre père Abel Mwelwa a invité son amant marié à la maison de la paroisse le jeudi soir saint.

La femme était membre de la Ligue des femmes catholiques de l'église catholique St Maurice à Lusaka.

Préparée pour le marathon sexuel fatidique avec le prêtre catholique, la femme a menti à son mari qu'elle se rendait aux funérailles avec ses collègues membres de la ligue sur la place Kaunda.

Malheureusement, elle est décédée dans la chambre du père Abel à la maison paroissiale ce jeudi soir très saint, laissant derrière elle deux enfants.

Le père Abel a appelé des membres de la Ligue des femmes catholiques de St Maurice pour aller chercher le corps pour le porter à l'hôpital de Levy Mwanawasa puis à UTH en tant que DIS.
Le prêtre a été obligé de payer la totalité des frais funéraires. Le père Abel a depuis été suspendu et risque de faire face à l'accusation de meurtre, car la famille veut porter l'affaire à ce Journaliste écrivain dynamique.


News-af.feednews.com

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir