A vous deux : « Cette habitude d’amour qui finit par tuer les couples », Paul Zahiri

Couple-mariage

"Chaque jour de vie commune"! La pensée rétrocède dans le temps et l’espace bibliques pour méditer sur le couple. Elle s’arrête donc sur l'archétype du couple formé par Adam et Eve dans le jardin d’Eden. La cohabitation, et la fidélité sexuelle, étant à tout prix garanties. Mais suffisaient-elles au couple? Imaginons-nous ce couple initial, dans sa solitude. Sans parents, sans enfants, et sans voisins, sans amis, et sans distractions. Quel ennui très profond que faire vraiment? Leurs seules possibilités ludiques restaient donc les ébats amoureux. On a fait croire et accroire, qu’Adam et Eve ne se savaient pas nus, avant l’épisode de la consommation du fruit défendu. J'en doute car ces deux-là se savaient nus et complètement à poils déjà, n’ayant pas connu d’enfance. Quelle cécité pour le Dieu créateur qui sous-estime tant ses propres créatures. Il est facile d’imaginer Adam avec ses sempiternelles "rentrons dans la grotte" à Eve. On songe, avec des soupirs, à l’idée de leurs galipettes. Avec la même routine, aggravée par l'absence de variétés, et de variations, dans les positions. Ils n'avaient aucune référence en la matière et quoi de plus destructeur pour un couple que le même et qui se répète inlassablement. Cette habitude d’amour qui finit par tuer les couples. Pire pour ce couple matinal de l’humanité il n'y avait pas encore ces films pornographiques qui ont révolutionné et fait progresser les pratiques sexuelles. On a affirmé que dans ces cas la naissance des enfants vient suppléer pour faire durer la passion. On a vu ce que cela a donné dans le cas d’Adam et d'Eve. Caïn va finir par tuer, sauvagement, son petit frère Abel justement à cause de Dieu. Le troisième enfant restera juste un nom Seth et rien de plus. Eh Dieu!

Paul Zahiri Philosophe

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir