Chronique du Poète Idualembi: ÉLÉGIE A MON ÉGÉRIE DE CHÉRIE NATHALIE

Chronique du Poète Idualembi: ÉLÉGIE A MON ÉGÉRIE DE CHÉRIE NATHALIE

ÉLÉGIE A MON ÉGÉRIE DE CHÉRIE NATHALIE

C'est par sa présence tendre à mes cotés que je m'adonne à l'élégie
Une soudaine passion pour les rimes, qu'on croirait l'œuvre de la sorcellerie
Si inattendue que certains disent j'en fait trop, que je frise la gabegie
Eh ben, souffrez une fois de plus que je fasse l'éloge de ma chérie

Ma tendre épouse a fait de moi poète, elle est mon égérie
Si sincère et si franche qu'on ne retrouve en elle trace d'un brin de fourberie
Elle est de celles qui détestent toute forme d'escroquerie
Elle se contente du peu qu'on a et s'en fout de toute moquerie

Ma dulcinée, elle fait de moi l'unique coacteur de son novelas en fine lingerie
Où la belle a dompté la bête, déjà perdu dans la galanterie
Une histoire à couper le souffle, mieux qu'Alice au pays des merveilles et ses rêveries
Que Nathy entre dans l'arène des femmes vertueuses, elle est applaudie par toute la galerie

Pieuse et très priante, de la trame de Sainte Vierge Marie
Femme de foi, d'un sourire elle me booste pour gagner tous les paris
Inspiré, je chante CANTATE, et les anges lui disent heureux est ton mari
Oui, tellement heureux, moi un samaritain, que le plus pieux des juifs envie la Samarie

Je t'aime, Madame NATHALIE CANTATE IDUALEMBI ILUNGA

Sé/ Michel Zoe Idualembi
(Rimer et s'expRimer)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir